Transformers le vrai forum français!
Bienvenue sur le forum Database transformers
Français.Un forum de passionnés!
Tu y retrouveras un grand nombre d'informations sur ta série préférée:TRANSFORMERS,de ses origines à mainhtemant!
Ceforum est consultable en tant qu'archives, mais tu peux, si tu veux discutter et mettre ta pierre à l'édifice!

...Le staff






Forum qui traite de toute la saga TRANSFORMERS
 
Accueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Cinéma, séries et autres nourritures visuelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Détrôa
Modérateur Détrôa
Modérateur Détrôa
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 8677
Age : 33
Localisation : Amay (Belgique)
Loisirs : Figurines, films, manga, anime, etc.
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Mar 22 Fév - 6:05

Rappel du premier message :

Histoire de ne pas (trop) dévier le topic de Starscream (:p) à propos d'Antartica, je vous propose un topic généraliste parlant de cinéma, et pourquoi pas aussi de séries, de téléfilms et tout ce qui s'en suit.

Histoire de lancer la discussion, je vous propose un petit bilan de l'année 2010: quels sont vos coups de coeur et pourquoi?

Petit top 5 perso:




Un thriller de science-fiction comme on en avait jamais vu, un pur chef-d'oeuvre qui sera encore cité d'ici des décennies comme étant un exemple de bon cinéma, Inception marque et se démarque, une pure claque.




Un véritable ovni, totalement original et déjanté, une expérience qui vaut vraiment la peine, une narration qui sort des sentiers battus, Scott Pilgrim VS. The World (Scott Pilgrim contre le Monde) c'est la bouffée d'air frais dont avait besoin les histoires d'amour made in Hollywood.




Et dire qu'à la base j'aimais pas Leonardo Di Caprio, me voici en train d'encenser un second film où il tient le rôle principal: Shutter Island (L'île du rideau de fer). Un excellent thriller bien ficelé qui tient en haleine du début à la fin, même si quelques "surprises" sont un peu prévisibles, le film n'en demeure pas moins l'un des meilleurs du genre.




Un Mad Max-like version réfléchie avec un message et tout ça, c'est pas forcément un film qui restera dans la mémoire collective du cinéma mais il n'en reste pas moins l'une des meilleures choses sorties cette année. The Book of Eli (Le Livre d'Eli) est un film post apocalyptique qui parvient néanmoins à transmettre quelque chose de rassurant.




Un film de superhéros qui sort de l'ordinaire, fini les guerriers invincibles et leurs pouvoirs démesurés, place à monsieur et madame tout le monde, c'est bien plus rigolo ainsi, mais aussi plus réaliste, plus plausible. Une bonne dose de naïveté et de rêve en plus et Kick-Ass (Botte-Fesses) donnerait presque envie de s'y mettre!



Top qui changera peut-être une fois Black Swan visionné, il paraît que 127 Hours est également très bien mais je sais pas... Je le sens que moyen celui-là.

************************************



Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Lugi
Laser Rod
Laser Rod


Nombre de messages : 2777
Date d'inscription : 30/07/2010

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Dim 12 Juin - 15:13

Merci Pirotess, j'ai hâte d'aller le voir ^^ ! Fiuuuuu !
Revenir en haut Aller en bas
Pirotess
METROPLEX
METROPLEX


Nombre de messages : 6928
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Jeu 23 Juin - 5:55

Shocked Shocked Shocked




Space Battleship : bande annonce VF par cloneweb

cloneweb a écrit:
Sans doute moins connue qu’Albator/Harlock, la série animée Space Battleship Yamato est une des nombreuses créations de la légende de l’animation japonaise Leiji Matsumoto.
Après la série datant de 1974, de nombreuses suites et OAV ont suivi mettant en scène l’équipage du Yamato dans des aventures de « space opera ».

En décembre 2010, le public japonais a eu le droit de découvrir la version live de la série, un long-métrage avec de vrais acteur Takashi Yamazaki.
Le film arrive enfin en France, directement en blu-ray et DVD le 2 août prochain. Wild Side nous a envoyé la bande annonce, avec Richard Darbois en voix off pour donner encore plus envie.

Vous allez voir, c’est alléchant, sans doute un des must-have de cet été.

OMG! Un vaisseau culte de Leiji Matsumoto en live!! A quand l'Arcadia d'Albator 84 ??!!!

Je sens qu'il va faire parti de ma videothèque!! O.O
Revenir en haut Aller en bas
http://macollectiont-tf-59.e-monsite.com
Détrôa
Modérateur Détrôa
Modérateur Détrôa


Nombre de messages : 8677
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Jeu 23 Juin - 6:02

@Pirotess a écrit:
A quand l'Arcadia d'Albator 84 ??!!!

Pour 2013 Wink Par contre, c'est passé d'un film live (avec Kaneshiro Takeshi) a un film en CGI.


Par contre, pour Yamato, essaie peut-être de le voir avant de l'acheter. Je dis pas que c'est pas bien, mais par contre tout l'engouement autour est surtout là parce que ça a marché fort au Japon, sauf qu'au Japon, Yamato est un vrai monument culturel connu de tous et aimé de la plupart, celui qui marqua le début de l'ère où les anime n'étaient plus seulement pour les enfants, donc fatalement, le film a trouvé son public là-bas, mais en dehors...
Revenir en haut Aller en bas
petitjawa
Victory Leo
Victory Leo


Nombre de messages : 5137
Date d'inscription : 01/08/2010

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Jeu 23 Juin - 6:48

Enorme
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/gustoyboxbypetitjawa
Pirotess
METROPLEX
METROPLEX


Nombre de messages : 6928
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Jeu 23 Juin - 6:54

En 2013! Cool! Espérons que la CGI rendra hommage à cet univers autour d'HArlock! :) (Mon chouchou!! love )



Sinon pour Yamato, Leiji Matsumoto est un monument pour moi! lol!

Mais bon tu as peut être raison..... En tout cas, faut que je le vois!
Revenir en haut Aller en bas
http://macollectiont-tf-59.e-monsite.com
Détrôa
Modérateur Détrôa
Modérateur Détrôa
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 8677
Age : 33
Localisation : Amay (Belgique)
Loisirs : Figurines, films, manga, anime, etc.
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Dim 26 Juin - 7:48



Source Code

Un homme se réveille dans un train en compagnie d'une jeune femme, il se sent étrange, comme s'il n'était pas dans sa peau, ses derniers souvenirs sont ceux de la guerre, il se souvient être militaire... Déboussolé, il tente de comprendre ce qui lui arrive alors qu'une explosion survient, tuant tous les passagers.

Le même homme se réveille à présent dans une capsule, solidement arnaché, devant lui, un moniteur le met en communication avec une opératrice militaire. Notre héros reprend ses esprits, il est Colter Stevens, Capitaine de l'armée de l'air qui participe actuellement à une mission top secrète utilisant une toute nouvelle technologie appelée Source Code lui permettant de revivre, encore et encore, les 8 dernières minutes de la vie de quelqu'un, jusqu'à déceler les indices qui pourront mener à élucider l'affaire et peut-être éviter de futures catastrophes.

Très vite, Colter remarque que quelque chose cloche: pourquoi l'opératrice refuse de répondre à ses questions? Pourquoi ne se souvient-il pas de comment il est arrivé là où il est? Pourquoi 8 minutes et surtout, qu'est-ce qu'est réellement le Source Code?


Et si on mélangeait le "Jour de la marmotte," de la science et un thriller? Eh bien on obtiendrait un excellent film de science-fiction sans grandes prétentions qui parvient à rester réaliste tout en proposant une histoire assez "folle" d'un premier abord. On ne s'ennuie pas, on s'attache au héros et on se prend rapidement d'empathie envers lui à qui non seulement on refuse les réponses, mais à qui l'on fait également revivre encore et encore le même drame devant lequel il est impuissant. A noter que le film repose sur des théories scientifiques tout ce qu'il y a de plus sérieuses, même si romancées ici...

************************************



Revenir en haut Aller en bas
Pirotess
METROPLEX
METROPLEX
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 6928
Age : 37
Localisation : Chez les Ch'ti!! Dans le Ch'nord! xD
Loisirs : TF, Cinéma, musique, Livres, Internet, Infographie, Jeux Vidéo, anime/mangas
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Dim 26 Juin - 8:15

Je l'ai vu au cinéma, et effectivement, j'ai trouvé qu'il mérite amplement la critique que tu lui donne...

L'une des plus grandes forces de ce film, c'est justement la réponse à toutes les questions que tu as donné :
Citation :

pourquoi l'opératrice refuse de répondre à ses questions? Pourquoi ne se souvient-il pas de comment il est arrivé là où il est? Pourquoi 8 minutes et surtout, qu'est-ce qu'est réellement le Source Code?

Le dénouement est quant à lui très originale.... Wink

************************************


"Autobots! We're going to prove who we are and why we're here!!" (Optimus)

Ma galerie collection: http://macollectiont-tf-59.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://macollectiont-tf-59.e-monsite.com
Lugi
Laser Rod
Laser Rod
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 2777
Age : 27
Loisirs : Shasser! Transformers...
Date d'inscription : 30/07/2010

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Sam 2 Juil - 15:05

Hier, j’ai vu « Kung Fu Panda 2 » !

Que dire. Attention, vais évoquer des spoilers sans doute °° !

Wow, il est bien meilleur que le premier !

Mais j’aurais aimé un peu plus d’histoires à propos des Cinq Cyclones. C’est vrai quoi, Tigresse a un moment, semble prête à révéler un poil son passé solitaire… mais non, rien. Enfin, je suis ravie de la complicité qui règne entre les 5 Cyclones et Po ! J’ai été heureuse d’en apprendre plus sur le passé de Po, car depuis le premier, on se demande tous : pourquoi une oie a élevé un Panda ? Elle ne l’a quand même pas pondu !! *sors*
Comme dirait Papa Oie… « Et ne me demande pas d’où viennent les œufs ! » xD

Bref, un passé très touchant je dois dire. J’y ai cru jusqu’au bout. La fin révèle une belle surprise ! Ca ouvrirait donc vers un troisième volet ?

Le méchant : le seigneur Shen, un paon blanc. Beaucoup plus classe que ce vieux TaiLong du premier volet quoi. Il associe le Kunfu et les armes métalliques en même temps, et c’est franchement très classe ! (Moi aussi veut lancer des plumes-shuriken ^-^ !) Quand il fait la roue, c’est magistral !

La 3D est comme toujours : inutile. J’aimerais vraiment que les studios de dessin-animé fasse un progrès de ce côté, ou qu’ils arrêtent pour toujours, et optent pour un gros bon haute-définition.

Donc en global, je lui donnerais un bon 16/20 ! La suite du Panda est très réussie, voir meilleure que le premier opus ! Je le recommande vivement ! En famille ou tout seul, on se marre, on pleure, et on en veut encore !

************************************

Revenir en haut Aller en bas
Détrôa
Modérateur Détrôa
Modérateur Détrôa
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 8677
Age : 33
Localisation : Amay (Belgique)
Loisirs : Figurines, films, manga, anime, etc.
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Sam 9 Juil - 7:11




The Adjustment Bureau (Le Bureau d'Ajustement) / L'Agence


David Norris, jeune et brillant candidat au Sénat, est donné vainqueur sur tous les sondages avec une large avance. Pourtant, un évènement inattendu lui fait perdre toutes ses chances et le destine à se remettre en question. Alors que, en bon perdant, il se prépare à admettre sa défaite et féliciter son concurrent dans les règles, il fait la rencontre éclair d'Elise, une femme sortie de nulle part avec laquelle le courant passe instantanément. Rapidement séparé d'elle, et malgré sa défaite, David prend la parole et improvise un discours qui le donne déjà favori pour les prochaines élections. C'est alors qu'il se retrouve poursuivi à son insu par un homme investi d'une mission bien étrange: faire en sorte que David se renverse du café dessus avant 07H05. La mission échoue malgré les pouvoirs surnaturels de l'homme alors que David retombe nez à nez avec Elise pour quelques minutes qui semblent annoncer une belle histoire entre eux.

Ravi de son début de journée, David déchante lorsqu'il se retrouve enlevé par d'autres personnes munies de pouvoirs et lui ordonnant de ne plus jamais revoir Elise.

"Nous sommes ceux qui s'assurent que les choses se déroulent suivant le Plan."


Un concept original et séduisant selon moi, un brin sous employé mais intéressant. Le libre arbitre est remis en question, l'effet papillon légèrement abordé, un côté ésotérique avec une vraie identité propre, bref, c'est pas une réussite totale mais il cumule pas mal de bons points. Le seul gros point noir, pour moi, est la fin: pendant tout le film on se demande comment l'histoire peut se conclure, on imagine pas mal de possibilités, et au final, on se retrouve avec quelque chose d'assez bof auquel on avait pas pensé... En d'autre mot, si l'idée de base avait été plus soutenue et la fin plus profonde ou plus étonnante, ça aurait pu être un excellent film, ce qui n'est pas le cas, mais ça reste une curiosité intéressante et pas mauvaise du tout dans son ensemble.



************************************



Revenir en haut Aller en bas
Opticullenprime
Deathzaras
Deathzaras
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 518
Age : 26
Localisation : toulouse
Loisirs : transformers , star wars , bubblegum crisis , bleach naruto
Date d'inscription : 27/10/2010

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Dim 24 Juil - 13:44

bon ben je dois vous faire découvrir un animé que j'ai découvert et qui est tout simplement sublime : Vampire Knight et sa suite Vampire knight Guilty.
es personnages sont vraiment bien dévellopés et l' histoire est dramatique , ça m'en fait pleurer alors que je suis quelqu'un qui reste plutot de marbre durant la mort de certains personnages .
Par contre j'avertis ce n'est pas un animé dans lequel il y a de l'action à la pelle car si vous en voulez , vous feriez mieux de passer votre chemin.

bon en espérant ne pas avoir été trop long et ennuyeux .
Revenir en haut Aller en bas
Détrôa
Modérateur Détrôa
Modérateur Détrôa
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 8677
Age : 33
Localisation : Amay (Belgique)
Loisirs : Figurines, films, manga, anime, etc.
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Sam 30 Juil - 18:05

Vu Captain America.

Je ne sais pas du tout ce que vont en penser les fans, vu le peu que je connais de Cap, je l'ai pris comme une création originale si ce n'est que je le considère aussi bien entendu par rapport au projet The Avengers en général.

Donc, de mon point de vue de spectateur lambda, c'est assez nul. L'histoire, sans être exceptionnelle, tient la route, un bon point par rapport à disons... Les 10 derniers films que j'ai vu :p mais ça n'en demeure pas moins long (et ça n'a paradoxalement pas suffisamment le temps de développer les personnages, ni de faire éprouver un sentiment d'attachement ou de dédain quelconque à leur égard) et inintéressant. Les scènes d'action ne sont pas du tout impressionnantes, et sont, pour la plupart, ainsi que les effets spéciaux, mal foutus (accélérations à la 6-4-2, explosions de maquettes bien visibles, visage du Red Skull aussi crédible que ceux des cosplays à venir à la prochaine Japan Expo (me demandez pas le rapport, y'en aura)...), répétitives voire carrément super cheap façon Walker Texas Ranger.

Un gros gros fail, largement pire qu'Iron Man 2 qui n'était déjà pas brillant mais restait respectable (les bons éléments n'étaient peut-être pas là mais ce qui était là était bien fait).

Sans que ça aie un quelconque rapport avec la qualité du film, je dois aussi dire que Chris Evans en maigrelet au début (ça doit être ça qui a bouffé les 3/4 du budget et qui a rendu le reste si moche) me met franchement mal à l'aise. Je n'ai pas non plus aimé l'idée de conserver l'époque d'origine de Cap plutôt que de le replacer directement dans un contexte actuel comme avec Iron Man (je comprends -pourquoi- ils l'ont fait, mais je n'aime pas). Mais l'un dans l'autre, ce qui me "choque" le plus pour un film de super héros c'est l'absence pratiquement totale de surenchère de scènes impressionnantes, d'effets visuels qui font qu'on voit où sont passés les sous... Je ne dis pas que ça fait un bon film, loin de là, mais c'est un peu ce à quoi on a été habitué depuis qu'un ou deux films estampillés Marvel pointent leurs nez chaque année.

Et franchement, ce type là, le Cap du film, au milieu de Hulk, Thor et Iron Man, il va tellement servir à rien qu'il pourrait monter une team Avengers de poussins avec Black Widow et Hawkeye.


Après, le film peut peut-être plaire aux fans par le respect de son univers si c'est le cas ou des choses du genre mais en tant que film, c'est loin d'être un truc dont on se souviendra, je ne serais même pas étonné s'il finissait sous Hulk niveau box office.

************************************



Revenir en haut Aller en bas
Opticullenprime
Deathzaras
Deathzaras
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 518
Age : 26
Localisation : toulouse
Loisirs : transformers , star wars , bubblegum crisis , bleach naruto
Date d'inscription : 27/10/2010

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Jeu 4 Aoû - 13:49

Arte a eu recement la bonne idée de diffuser un film japonais en vo sous titrée , le nom du film c'etait Joshu Sasori la mélodie de la rancune .
Dans ce film on suivait la cavale d'une femme tueuse en série si j'ai bien compris , elle s'humanisera un peu aux cotés de quelqu'un qui travaille dans un cabaret qui la cachera et en tombera amoureux . Mais je vais pas dévoiler le reste car bon si jamais quelqu'un venait à s'interesser à cette curiosité cinématographique il serai spoilé
Revenir en haut Aller en bas
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Jeu 4 Aoû - 15:16

Le nouveau monde de Terence Malick

Le film n'est pas une nouveauté mais il était diffusé sur France 2 en début de semaine.

L'histoire est celle de John Smith et Pocahontas.

Je me dis qu'avec Colin Farrell, Christian Bale et Christopher Plummer, on va avoir droit à un super film sur un sujet connu de l'histoire américaine mais j'ai vachement déchanté.

Le réalisateur a voulu nous offrir un contraste entre les moments oniriques et les scènes plus violentes mais le contraste est trop fort. J'ai carrément failli m'endormir pendant les scènes calmes (qui sont vraiment très très calmes) et les scènes de combats étaient d'une telle violence que j'étais déstabilisé. Bref, le contraste est trop fort et le film manque de subtilité alors que Malick voulait justement être subtil.

J'aurais préféré une production américaine classique avec plus de rythme.
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
Lugi
Laser Rod
Laser Rod
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 2777
Age : 27
Loisirs : Shasser! Transformers...
Date d'inscription : 30/07/2010

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Ven 5 Aoû - 3:54

Ah j'ai vu un morceau aussi, c'était pas très... attachant comme film, on a vite zappé sur autre chose....

************************************

Revenir en haut Aller en bas
Détrôa
Modérateur Détrôa
Modérateur Détrôa
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 8677
Age : 33
Localisation : Amay (Belgique)
Loisirs : Figurines, films, manga, anime, etc.
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Ven 5 Aoû - 5:22

C'est le problème de beaucoup de "grands" que je ne m'explique pas: ils savent très bien comment filmer, présenter les choses, mais sans une vue d'ensemble. On dirait qu'ils abordent chaque scène comme une oeuvre à part entière ce qui leur donne une qualité indéniable mais qui n'aide pas à ce que le film soit soutenu une fois toutes les "pièces" attachées les unes aux autres...



Pour ma part, j'ai vu Super


Super c'est Kickass avec moins de moyen, une approche (un peu) plus réaliste, moins de fanservice et un petit côté malsain honteusement jouissif.


Pour la petite histoire: Frank Darbo est Monsieur Toutlemonde, ou plutôt Monsieur Personne car sa personnalité effacée, un métier peu glorifiant, un manque cruel d'amis et une femme pas amoureuse font de lui le genre de personne vivant le regard bas, le genre dont on ne garde généralement pas de souvenir.

Un soir, alors que sa femme vient de le quitter, Frank reçoit ce qu'il prend pour une vision divine, un message envoyé d'en haut lui révélant qu'il est un élu dont la destinée est de combattre le mal. Quelque coutures plus tard, Crimson Bolt (Boulon Cramoisi), le vengeur en tenue pourpre est né et son combat sanglant contre le crime peut débuter.


Ce qui "choque" directement c'est le total désintérêt pour la vie des criminels de la part de Crimson Bolt qui n'hésite pas à leur fracasser le crâne d'entrée de jeu, élément supporté par une morale qui même si on la soutient, ce qui est mon cas, fait bizarre à entendre car généralement qualifiée (à tort bien entendu :p) d'aussi immorale que le crime en lui-même. Pourtant, le film assume complètement cet aspect et même s'il souffre de quelques problèmes de rythme, voire de suspens, on ne peut pas lui reprocher la passion qui lui a été insufflée et qui confère au héros les propriétés d'un fantasme de justice pure sur pattes aux yeux du type derrière la caméra.

Il sera sans doute jugé trop personnel, intimiste voire déplacé mais il n'en demeure pas moins réussi, juste pas forcément accessible.


SHUT UP CRIME!

************************************



Revenir en haut Aller en bas
Lugi
Laser Rod
Laser Rod
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 2777
Age : 27
Loisirs : Shasser! Transformers...
Date d'inscription : 30/07/2010

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Mar 9 Aoû - 3:39

Hier soir, j'ai vu : RANGO.

!

Je ne voulais pas le voir au départ. Le style était trop étrange à mon goût, mais... bon, qui ne tente rien à rien alors j'ai regardé !

Et bien je peux vous dire que c'est l'un des meilleurs films d'animation que j'ai jamais vu.

L'histoire est rythmé, les personnages attachants, un centrisme alertant sur notre plus belle ressource : l'eau, et qui manque de plus en plus, et... la magnifique voix de Johnny Depps en guise de héros principal ! o/

Non vraiment, on oublie rapidement le design étrange des personnages, et je suis restée collée sur mon écran...

Un bon western qui ravira les petits et les grands^^ !

************************************

Revenir en haut Aller en bas
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Mar 9 Aoû - 9:47

Jay et Silent Bob sont deux comédiens très connus aux Etats-Unis. Ils font une apparition dans le film Clerks avant de se retrouver dans d'autres réalisations de Kevin Smith. Kevin Smith est justement celui qui joue le rôle de Silent Bob. Outre des films, Kevin Smith a réalisé deux épisodes de la série Degrassi Next Generation dans lequel il joue son propre rôle aux côtés de Jason Mewes.

Dogma - 1999

Loki et Bartleby sont des anges déchus et après plusieurs siècles passés sur Terre, Bartleby trouve une faille qui peut leur permettre de retourner au Paradis. Pour les contrer, le Metatron envoie Bethany, deux prophètes (Jay et Silent Bob), une muse et le 13e apôtre.

Au menu : les répliques salaces de Jay, le non-verbal de Silent Bob (qui nous sort toutefois une réplique d'enfer en fin de film comme d'habitude), des personnages déjantés et un casting d'enfer. La religion n'est pas épargnée et le visage de Dieu est assez intéressant à découvrir en fin de film.

Cast : Jason Mewes, Kevin Smith, Ben Affleck, Matt Damon, Linda Fiorentino, Chris Rock, Alan Rickman, Salma Hayek, Jason Lee, Alanis Morissette

Jay & Silent Strike Back (Jay & Bob contre-attaquent) - 2001

Histoire du film :

Un film tiré d'une BD inspirée de Jay et Silent Bob est sur le point d'être tourné à leur insu. Décidés à empêcher le tournage, Jay et Bob quittent le New Jersey pour aller à Hollywood en auto-stop. Sur leur route, ils font quelques rencontres qui les mettent dans des situations compromettantes.

Au menu : les répliques salaces de Jay, le non-verbal de Silent Bob (qui nous sort toutefois une réplique d'enfer en fin de film comme d'habitude), des personnages déjantés et un casting d'enfer. On retrouve quelques clins d'oeil (Clerks, Dogma) ainsi que des scènes assez surréalistes (le van du Scooby Gang). Ben Affleck joue un personnage mais aussi son propre rôle.

Cast : Jason Mewes, Kevin Smith, Ben Affleck, Matt Damon, Shannon Elizabeth (la bombe de American Pie), Carrie Fisher (Leia dans Star Wars), Mark Hamill (Luke Skywalker dans Star Wars), Judd Nelson (célèbre pour Breakfast Club, c'est une voix de Transformers The Movie 1986), Chris Rock, Jason Biggs (le héros de American Pie), Sean William Scott (Stifler dans American Pie), Jason van der Beek (Dawson), Eliza Dushku (Buffy), Marc Blucas (Buffy), Shannen Doherty, Gus van Sant, Wes Craven, Ali Larter, Jason Lee


Dernière édition par DarthCed le Mar 9 Aoû - 10:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
Détrôa
Modérateur Détrôa
Modérateur Détrôa
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 8677
Age : 33
Localisation : Amay (Belgique)
Loisirs : Figurines, films, manga, anime, etc.
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Mar 9 Aoû - 10:25

Jay & Silent Bob, énorme ce film: la scène dans le fastfood où Jay dicte quoi taper à Bob, la rencontre avec James Van Der Beek, Good Will Hunting 2, la rencontre entre les héros et leurs jeunes détracteurs... Trop bon. Very Happy

Si tu as aimé, je te conseille un autre film de Kevin Smith où ils sont présents: Mallrats (Les Glandeurs) qui met en vedette Jason Lee.

************************************



Revenir en haut Aller en bas
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Mar 9 Aoû - 10:59

"Il y a des soirs comme ça, j'aurais pas honte de sauter une gouine." - Ben Affleck => ça reste une réplique énorme.

Si tu regardes le tableau de bord de la voiture de la nonne (Carrie Fisher), tu verras une statuette de Jésus qui est la même que la statue qu'on voit dans Dogma. Je me demande même si le fastfood n'est pas le même dans les deux films.

A noter : la façon dont Jay parle de Dieu rappelle Dogma quand il dit "elle".

En fait, il faudrait que je regarde encore quelques films avec eux dont Clerks 2 et celui dont tu parles. Pour Degrassi, je n'ai vu que le deuxième épisode (celui où Caitlin part avec Kevin après avoir rompu avec Joey).

La BO de Jay & Silent Bob Strike Back avec Afroman qui porte un t-shirt très sympa.


Afroman - Because I Got High par universalmusicbelgique
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Ven 12 Aoû - 9:50

Je viens de regarder "Les glandeurs" mais je ne l'ai pas trouvé vraiment hilarant même s'il regorge de scènes et de dialogues marrants.

Les glandeurs - 1995

Deux amis se font larguer le même jour et décident de passer une journée au centre commercial pour passer le temps.

Pour son deuxième film, Kevin Smith semble encore se chercher mais son univers est bien planté. Le casting compte quelques grands noms mais il faut rappeler que la plupart étaient encore débutants à l'époque.

Cast : Jason Mewes, Kevin Smith, Jason Lee, Jeremy London, Shannen Doherty, Ben Affleck, Claire Forlani, Priscilla Barnes, Stan Lee

Les scènes qui m'ont bien plu :

- Silent Bob qui essaie de faire léviter une cigarette comme un Jedi
- La voyante qui lit l'avenir grâce à son troisième téton
- Le gars qui reste planté devant le tableau
- La discussion sur Superman et la grossesse

J'en profite pour balancer la filmographie de Kevin Smith.

Clerks - 1994
Les glandeurs (Mallrats) - 1995
Méprise multiple (Chasing Amy) - 1997
Dogma - 1999
Jay & Bob contre-attaquent (Jay & Silent Bob Strike Back) - 2001
Père et fille (Jersey Girl) - 2004
Clerks II - 2006
Zack et Miri font un porno (Zack and Miri Make A Porno) - 2008
Top Cops (Cop Out) - 2010
Red State - 2011

Il apparait dans ses films mais aussi dans d'autres productions comme :

Scream 3 - 2000 => Silent Bob
Daredevil - 2003 => membre de la police scientifique
Die Hard 4.0 - 2007 => Warlock

New York Police Judiciaire (Law & Order) S. 10 Ep. 17 => neveu de la femme de Tony
Degrassi Nouvelle Génération (Degrassi The Next Generation) S. 4 Ep. 20-21-22 + S. 5 Ep. 11-12 => lui-même

Kevin a déclaré être un grand fan des séries Degrassi et pour le coup, c'est Caitlin Ryan (personnage mythique dont beaucoup de garçons ont dû être amoureux dans les années 1980) qui tombe amoureuse de lui.
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
Détrôa
Modérateur Détrôa
Modérateur Détrôa
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 8677
Age : 33
Localisation : Amay (Belgique)
Loisirs : Figurines, films, manga, anime, etc.
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Dim 14 Aoû - 6:24

Ah ouais t'as pas plus aimé que ça? Arf, désolé, perso je l'ai trouvé énorme, je le regarde d'ailleurs encore de temps en temps

************************************



Revenir en haut Aller en bas
Lugi
Laser Rod
Laser Rod
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 2777
Age : 27
Loisirs : Shasser! Transformers...
Date d'inscription : 30/07/2010

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Dim 14 Aoû - 13:59

Ai vu "X-Men : Le commencement" hier soir.

Très bon film je trouve.
J'avais de nombreuses questions en regardant la première trilogie, et j'ai eu la surprise d'avoir des réponses.

Surtout que je connais pas trop la série quoi, mon dada, ça a été "X-Men : Evolution" quand j'étais gosse, mais c'est tout.

Je ne sais pas s'ils comptent en faire un autre... ça serait bien !

Il m'a plus plu que "L'affrontement final" en tout cas, trop sombre à mon goût.

************************************

Revenir en haut Aller en bas
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Mar 16 Aoû - 8:16

@Détrôa a écrit:
Ah ouais t'as pas plus aimé que ça? Arf, désolé, perso je l'ai trouvé énorme, je le regarde d'ailleurs encore de temps en temps

Ce que j'ai trouvé énorme, c'est la façon dont Jason Lee n'arrête pas de casser le candidat du jeu.

Dans un registre différent, j'ai regardé Caligula.

Caligula - 1979

Le jeune Caligula est interrompu en pleines galipettes avec sa soeur Drusilla lorsqu'il est convoqué par Tibère qui sent la mort approcher. Lorsqu'il devient empereur, Rome est plongé dans une décadence totale entre les orgies et les exécutions cruelles.

Le film est totalement déroutant mais le concept d'une Rome décadente est parfaitement transposé à l'écran. Malcolm McDowell est extraordinaire dans un rôle complètement fou après celui du film Orange Mécanique. La nudité est omniprésente et le film est ponctué de scènes de sexe crues (le film est d'ailleurs interdit aux moins de 18 ans). Tinto Brass voulait en rester aux scènes soft mais des scènes hard ont été ajoutées. Il existe deux versions du film (une soft et une hard). Ce sont des acteurs "spécialisés" qui jouent dans les scènes hard et vous ne verrez donc pas Malcolm McDowell et Helen Mirren copuler autrement que dans des scènes soft.

Le film reste discutable historiquement parlant mais ça reste un must rien que pour le jeu de McDowell.

Realisation : Tinto Brass

Malcolm McDowell - Caligula
Peter O'Toole - Tibère
Helen Mirren - Caesonia
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Jeu 25 Aoû - 9:21

Haute Tension - 2003

Réalisé par Alexandre Aja
Avec Cécile de France et Maïwenn

Les deux amies Marie et Alex s'installent dans une maison retirée à la campagne où habite la famille d'Alex. La première nuit à peine tombée, un tueur entre dans la maison et massacre la famille d'Alex avant d'enlever cette dernière tout en ignorant l'existence de Marie. Pendant les meurtres, Marie se cache mais décide finalement de sauver Alex.

On a l'habitude de voir Cécile de France et Maïwenn dans des films assez "classiques" mais pour le coup, elles se retrouvent dans un film d'horreur gore à souhait.

Le climat est sombre, le tueur est glauque et l'impression d'isolement est totale. Contrairement à de nombreux films d'horreur où la fille a tendance à crier à tort et à travers, Maïwenn et Cécile sont plus subtiles avec des silences et une peur qui se lit réellement sur leurs visages. Cécile ne passe pas son temps à courir n'importe où et claquant des portes et agit intelligemment.

On ignore pendant longtemps ce qui pousse le tueur à massacrer la famille et à se contenter d'enlever Alex, ce qui change du schéma habituel où on découvre comment est né le tueur dès le début du film (Chucky habité par l'esprit d'un tueur, Freddy qui se venge...). Les effets spéciaux sont simples mais le rendu est très flippant.
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
Starscream
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 4566
Age : 27
Localisation : Rigny-Ussé (37)
Loisirs : Kulture !!!
Date d'inscription : 26/06/2010

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Sam 3 Sep - 15:49

J'ai vu Captain América ce soir...

assez euh... bizarre comme film. J'aime l'atmosphère années 40 futuriste avec les gadgets de Stark et du grand méchant. J'aime le caractère du héros, bon, généreux et déterminé.

mais ya des moments louches... en particulier au moment ou captain america commence sa carrière comme danseur mascotte pour l'amérique, entouré de belles filles qui dansent en rond autour de lui et qui chantent... je me serai crue au beau milieu d'un dessin animé Disney...
ça m'a un peu dérouté au départ mais au final j'ai bien aimé, ça apporte un peu d'humour.

bon par contre, ya un peu trop de boum boum partout une fois de plus, comme si on avait voulu mettre trop de choses dans un même film...

et le combat final entre le gentil et le méchant est court mais naaaze. je saurai pas vous l'expliquer mais je l'ai trouvé sans intérêt, enfin ça a été court le méchant meurt vite. trop vite.

enfin voilà pour la première impression

************************************

Revenir en haut Aller en bas
http://aujeanpas.deviantart.com/
Pirotess
METROPLEX
METROPLEX
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 6928
Age : 37
Localisation : Chez les Ch'ti!! Dans le Ch'nord! xD
Loisirs : TF, Cinéma, musique, Livres, Internet, Infographie, Jeux Vidéo, anime/mangas
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Dim 4 Sep - 4:12

Vu vos avis sur Captain américa, j'ai donc bien fait par compromis, préféré voir The Green Lantern à la place du film Marvel....

The Green Lantern :


Pour connaître un petit peu l'histoire du comic, j'imagine sans problème que ce film du point des fans, a du recevoir pas mal de critique négative...

Personnellement, j'ai bien aimé The Green Lantern et je pense me le prendre lorsqu'il sortira en Blu-ray.

Déjà l'univers est très original et envoutant. Le fait de séparer un peu : "vie sur Terre" et "vie sur la planète des Green Lantern (Oa)" est très plaisant. Le personnage principal est intéressant. J'aime beaucoup son humour qui arriverait presque facilement au niveau de Tony Stark dans Iron man.... Désinvolte, imprévisible, irresponsable et coureur de jupon, cela résume assez le personnage de Hal Jordan.

J'aime beaucoup, le concept des pouvoirs et la manière dont les personnages reçoivent l'anneau. Je trouve que le fait que l'anneau est celui qui choisit son green lantern sur des valeurs bien précises est pas trop mal. Peut être mieux que l'idée originale du comic dont la tradition veut que le green lantern transmet son anneau à celui qui assiste à sa mort....

Quant au pouvoir, le fait de matérialiser les choses par la volonté est franchement intéressant! L'un des points forts qui avait fait le succès du comic...

Les effets spéciaux ? rien à redire! Franchement, c'est super bien fait! Le dynamisme des scènes de lutte (pas trop nombreuses, juste ce qu'il faut). La fluidité de matérialisation est géniale, même la façon de voler des Green Lantern est tout bonnement super. Gracieux et fluide. Sans exagération...

Et puis, il y a le grand méchant! Parallax! Pour de l'image de synthèse, je le trouve tellement bien fait que ça m'a impressionné dès le début!

Par contre, n'allons pas chercher l'originalité dans sa personnalité et dans l'histoire qui va avec! Parallax est le mal à l’état pur car il représentante la peur absolue dont il se nourrit. Et comme par hasard, le héros suite à un évènement de son passé devra surpasser sa propre peur pour affronter le méchant et pour gagner l'estime et la confiance des autres Green Lantern....

Même le méchant secondaire n'arrive pas à ré-hausser une certaine image complexe que pourrait avoir un ennemi. Mais qui apporte tout de même un plus dans le développement de l'histoire. En même temps, beaucoup de méchants de comics restent assez stéréotypés, à part quelques exceptions...

Sachant qu'une suite est prévue et que la scène bonus à la fin du premier générique de fin, nous annonce la couleur sur cette suite, on peut espérer qu'elle sera intéressante. En gros The Green Lantern n'est qu'une introduction pour introduire Hal Jordan dans le corps des Green Lantern et pour montrer discrètement comment un certain évènement allait débuter au sein des Green Lantern.... (Sans en dire trop ^^)


************************************


"Autobots! We're going to prove who we are and why we're here!!" (Optimus)

Ma galerie collection: http://macollectiont-tf-59.e-monsite.com/


Dernière édition par Pirotess le Dim 4 Sep - 4:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://macollectiont-tf-59.e-monsite.com
Détrôa
Modérateur Détrôa
Modérateur Détrôa
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 8677
Age : 33
Localisation : Amay (Belgique)
Loisirs : Figurines, films, manga, anime, etc.
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Dim 4 Sep - 4:27

Je ne l'ai pas encore vu mais peu importe la construction de la fin, je doute vachement qu'ils fassent une suite: le film est un flop économiquement: il n'a totalisé que 6 millions de dollars de bénéfice en 3 mois à partir d'un budget de 200 millions... :/

************************************



Revenir en haut Aller en bas
Pirotess
METROPLEX
METROPLEX
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 6928
Age : 37
Localisation : Chez les Ch'ti!! Dans le Ch'nord! xD
Loisirs : TF, Cinéma, musique, Livres, Internet, Infographie, Jeux Vidéo, anime/mangas
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Dim 4 Sep - 4:55

Dommage, même si le tournage était normalement prévu courant 2012, de même qu'un troisième opus devait débuté courant 2013....

Perso, je ne vais pas comparé avec Captain américa, vu que je ne l'ai pas vu.... Mais à choisir entre Thor et The green Lantern, je préfère le second largement.....

************************************


"Autobots! We're going to prove who we are and why we're here!!" (Optimus)

Ma galerie collection: http://macollectiont-tf-59.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://macollectiont-tf-59.e-monsite.com
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Dim 4 Sep - 5:25

Je n'ai rien vu dans les magasins de jouets autour de ce film. Soit le manque de jouets n'incite pas les gosses à aller voir le film, soit c'est le flop qui refroidit Hasbro.

Dans un autre genre : la quadrilogie Wild Things.

Wild Things - 1998 - John McNaughton

Le film crée la sensation lors de sa sortie avec un scénario qui parait simple, des scènes torrides et un excellent casting. En Europe, il sort sous le titre "Sexcrimes" alors que les Québécois ont droit au titre "Les racoleuses".

L'action se déroule à Blue Bay en Floride. Sam Lombardo, conseiller pédagogique dans un lycée, est accusé de viol par Kelly van Ryan, une fille riche. Durant le procès, Kelly avoue avoir menti tout comme Suzie Toller, une fille d'origine modeste qui a également accusé Sam de l'avoir violée. Il s'avère que les 3 personnes ont monté un plan afin de toucher quelques millions de dollars.

Ce film était une bonne surprise avec des rebondissements à répétition mais pas trop lourds. L'ambiance est moite et tendue mais le personnage de Kenneth Bowden apporte de la légèreté avec son côté décalé. Neve Campbell et Denise Richards ont avoué avoir bu afin d'être ivres pour les scènes lesbiennes car elles n'auraient pas supporter d'embrasser une fille en étant sobres.

Casting :

Matt Dillon - Sam Lombardo
Denise Richards - Kelly van Ryan
Neve Campbell - Suzie Toller
Kevin Bacon - Ray Duquette
Bill Murray - Kenneth Bowden
Robert Wagner - Tom Baxter
Theresa Russell - Sandra van Ryan

Musique : George Clinton

Wild Things 2 - 2004 - Jack Perez

A Blue Bay, Britney Havers compte toucher l'héritage à la mort de son beau-père mais apprend que celui-ci est destiné à Maya King, son ennemie et fille biologique du défunt.

Ce film est sorti sans surprise sous le titre "Sexcrimes 2". Si l'histoire est différente de celle du premier film, la construction est exactement identique. Le film est directement sorti en DVD et le casting est moins conséquent que dans le premier volet.

Casting :

Susan Ward - Britney Havers
Leila Arcieri - Maya King
Isaiah Washington - Terence Bridge

Wild Things 3 Diamonds In The Rough - 2005 - Jay Lowi

A Blue Bay, Marie Clifton hérite des diamants et de la fortune de sa mère. Lorsque son beau-père est accusé de viol par Elena Sandoval, la situation se complique pour la jeune fille.

"Sexcrimes 3 diamants mortels" n'a pas eu droit à une sortie en salles à l'instar du deuxième volet et il s'agit d'ailleurs d'un téléfilm. Nouvelle machination, encore des scènes avec des filles qui se roulent des patins, encore des rebondissements qui ne surprennent plus personne, ce film enfonce un peu plus le clou. Le casting est encore composé essentiellement d'inconnus.

Casting :

Sarah Laine - Marie Clifton
Sandra McCoy - Elena Sandoval
Dina Meyer - Kristen Richards

Wild Things Foursome - 2010 - Andy Hurst

A Blue Bay, Carson Wheetly devient orphelin lorsque son père meurt dans un accident de voiture. Il se remet à peine de la mort de son père qu'il est accusé de viol par Brandi Cox. Frank Walker enquête sur le viol et découvre qu'il existe un lien avec l'accident.

Première originalité : le réalisateur à un prénom qui ne commence pas par "J". Deuxième originalité : on passe d'un plan à 3 à un plan à 4. Andy Hurst est le premier à réussir à renouveler un peu le genre avec l'intervention d'un quatrième complice. Le scénario est plus intéressant même s'il ne révolutionne pas la série. Le film sort directement en DVD.

Casting :

Jillian Murray - Brandi Cox
Marnette Patterson - Rachel Thomas
Ashley Parker - Carson Wheetly

Conclusion

Le premier volet est sans conteste le plus réussi et ce n'est pas le genre de film qui aurait dû avoir de suite, surtout autant et mal faites. Depuis un moment, des rumeurs courent autour d'une suite du premier film avec Neve Campbell et Denise Richards.
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
Starscream13330
Dinobot
Dinobot
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 279
Age : 21
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: presentation de deux film juno et bliss   Lun 5 Sep - 16:05

Salut tout le monde aujourd'huis j'aimerais vous presentez deux films que j'aprecis extrêmement bon je tien a préciser qu'il s'agis de film pour "Adolenscents" il s'agit donc du film "Juno" et "Bliss"

petite presentation des deux films

Juno:


Juno est un film qui raconte l'histoire d'un ado de 16 ans nomé Juno d'ou le nom du film qui tombe enceinte d'un ami nomé Bleeker un garçon trs amical et tres peux pretentieux , elle doit donc trouver une famille d'adoption pour le futur bébé qu'elle ne poura pas elevé en raison de son bas age ,et que cette enfant soit non voulu elle trouve alors dans les petite annonce un couple de marié qui cherchent a avoir un enfant depuis plusieurs années , soutenue par sa famille et son amie leah et de Bleeker Juno va devoir faire preuve de maturité et de courage .

Mon avis:

Juno est un film qui prend le risque de parler d'un sujet tabou avec un style decoiffant , le film est plein d'humour plutot subtil , et les personnage sont vraiment attachant , Ellen Page qui est une actrice que j'aime enormement , qui joue juno en fait le plus joli personnage féminin que j'ais vu depuis longtemps dans un film , elle montre une ado qui n'a pas sa langue dans la poche et que parfois sous ses aire de fille un peux dur ce cache une jeune fille susptible et fragile. Ce petit film par son budget a vraiment tout d'un grand !



Bliss:


Bliss est une fille de 17 ans qui cherche a fuire sa petite ville paumée dans le Texas et a sa mere qui veux la absolument lui faire participer a tout les concour de beautés de la region , un jour alors Lorsqu'elle se rend en cachette dans la grande ville d'Austin avec sa meilleure amie Pash, Bliss découvre un univers qu'elle n'aurait jamais imaginé : le roller derby un sport qui melange l'atutude punk et le roller avec les sport de contact parcisé seulment par des filles
impressionné par ces filles elle decide de commencer ce sport et de plaqué les robes et couronnes des concours de beautés et de mené une double vie la journné elle travail dans le pub de sa ville et le soir elle devien la celebre Barbie Destroy dans son equipe de roller .
Pourtant, c'est lorsque son secret va éclater au grand jour que Bliss va réellement faire ses preuves. Elle va devoir prendre sa vie en main comme elle l'entend...


Mon avis:

L'idée d'opposer la vulgarité des concours de beauté à celle de ces filles qui s'injurient copieusement en se fracassant les fesses sur le circuit est pour moi une bonne idée ce film est l'adaptation du roman whip it qui est aussi le titre du film au USA avec son adorable romance, son énergie débordante et son humour , Bliss joué aussi par Ellen page montre un personnage attendrissant et parfois confronté des de choix difficile a faire ce film fait l'effet une sucrerie euphorisante ( on peux dire que je me suis surpasser pour trouver ce mot Clap )

************************************

The futur of the decepticons is in my hands !
-------------------------------------------
/
Revenir en haut Aller en bas
Pirotess
METROPLEX
METROPLEX
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 6928
Age : 37
Localisation : Chez les Ch'ti!! Dans le Ch'nord! xD
Loisirs : TF, Cinéma, musique, Livres, Internet, Infographie, Jeux Vidéo, anime/mangas
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Mar 6 Sep - 4:24

Comme souligné par un membre :

Starscream13330, ton sujet a été fusionné avec celui-ci.... Wink

************************************


"Autobots! We're going to prove who we are and why we're here!!" (Optimus)

Ma galerie collection: http://macollectiont-tf-59.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://macollectiont-tf-59.e-monsite.com
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Jeu 8 Sep - 15:56

J'avais évoqué ce film dans un ancien post :

A la recherche du bonheur (Pursuit Of Happyness) - Gabriele Muccino - 2007

1981 : Chris Gardner a investi ses économies dans des scanners qu'il parvient très difficilement à vendre aux médecins. Sa femme Linda enchaînes les doubles horaires afin de joindre les deux bouts. Alors qu'il est en route pour tenter de vendre un de ses appareils, Chris croise un courtier en bourse et se découvre une ambition : devenir heureux. Mais sa femme finit par le quitter, le laissant seul avec leur fils Christopher. Chris postule pour un emploi au sein de la société et il accepte un stage non rémunéré de 6 mois au bout duquel il n'est pas sûr d'être engagé.

Il s'agit de l'histoire vraie de Christopher Gardner, un homme qui s'est retrouvé seul à la rue avec son fils. Malgré les problèmes financiers et la solitude, Chris ne perd pas sa confiance en lui et n'abandonne pas son projet de devenir courtier. Ca fait environ 20 ans que je suis la carrière de Will Smith et il a fallu attendre ce film pour que je sois bluffé. J'ai vraiment accroché à l'histoire et aimé le personnage grâce au superbe jeu d'acteur de Will qui a réussit à me remuer les tripes, notamment avec la scène où on lui annonce qu'il est engagé. Jaden Smith est également très bon aux côtés de son père.

Mais au-delà du jeu de Smith, c'est le message véhiculé par le film qui m'a marqué : se fixer un objectif et ne pas abandonner quoiqu'il arrive. Je pense que beaucoup auraient refusé le stage non rémunéré s'ils avaient été dans la même situation que Gardner. Or, cet homme nous montre que la confiance en soi et la volonté sont les atouts principaux de la réussite de sa vie.

Il y a évidemment quelques différences avec la réalité comme par exemple le nom de la femme de Chris.

La faute dans le titre original est volontaire et est expliquée dans le film avec une peinture murale qui comporte la faute en question. Le titre fait référence à la Déclaration d'Indépendance comme le souligne le personnage dans le film.
Il y a un caméo avec l'apparition du véritable Chris Gardner à la fin du film.
Will Smith a appris à résoudre le Rubik's Cube avec un champion du speedcubing.

Will Smith - Chris Gardner
Jaden Smith - Christopher Gardner
Thandie Newton - Linda

Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
Opticullenprime
Deathzaras
Deathzaras
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 518
Age : 26
Localisation : toulouse
Loisirs : transformers , star wars , bubblegum crisis , bleach naruto
Date d'inscription : 27/10/2010

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Dim 11 Sep - 4:27

a mon retour de voyage j'ai pu voir le film ducobu , je m'attendais à un ratage mais en fait il en est tout autrement.
le ton potache de la bd est bien respecté dans l'ensemble mais si l'absence de neness est quelquechose de regrettable.
le jeu d'acteur est bon , meme elie sémoun ,qui est choix assez navrant pour jouer latouche, est bon alors que d'habitude il fait dans la surenchere .
bref un film que je recommande vivement pour ceux qui sont fans de la bd.
Revenir en haut Aller en bas
Détrôa
Modérateur Détrôa
Modérateur Détrôa
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 8677
Age : 33
Localisation : Amay (Belgique)
Loisirs : Figurines, films, manga, anime, etc.
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Dim 11 Sep - 13:33

DarthCed, avec Will Smith, tu as déjà vu Seven Pounds / Sept Vies? Dans le genre poignant, c'est pas mal non plus.

************************************



Revenir en haut Aller en bas
Galvascream
Omega supreme
Omega supreme
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 928
Age : 19
Localisation : En Bordeciel auprès des dovh...
Loisirs : Vivre...
Date d'inscription : 24/07/2011

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Dim 11 Sep - 13:42

Perssone n'a été voir la planète des singes les origines ? Ettonant... siffle

************************************


Revenir en haut Aller en bas
Détrôa
Modérateur Détrôa
Modérateur Détrôa
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 8677
Age : 33
Localisation : Amay (Belgique)
Loisirs : Figurines, films, manga, anime, etc.
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Dim 11 Sep - 14:06

Les originaux sont bien trop mythiques pour s'attarder sur ces "trucs" que sont les nouvelles versions. :p

************************************



Revenir en haut Aller en bas
Galvascream
Omega supreme
Omega supreme
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 928
Age : 19
Localisation : En Bordeciel auprès des dovh...
Loisirs : Vivre...
Date d'inscription : 24/07/2011

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Dim 11 Sep - 14:18

Ce genre d'arguments n'est pas toujours recevable, et d'ailleurs les originaux ne sont pas TOUS bien, si tu les as tous vu tu me comprendras n'est-ce pas ? Wink

************************************


Revenir en haut Aller en bas
Pirotess
METROPLEX
METROPLEX
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 6928
Age : 37
Localisation : Chez les Ch'ti!! Dans le Ch'nord! xD
Loisirs : TF, Cinéma, musique, Livres, Internet, Infographie, Jeux Vidéo, anime/mangas
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Dim 11 Sep - 14:23

Ouille.....Aîe..... Est-ce le début d'un nouveau débat mouvementé ? LOL

Je ne l'ai pas vu encore. Mais je pense que c'est un film que je regarderais....

Pour l'instant, je suis dans ma période Battlestar Galactica... et j'en suis à la première partie de la saison 2.

Bien sympa pour le moment! Je n'aurais pas cru.... Pour faire court, je suis agréablement surprise... :)

************************************


"Autobots! We're going to prove who we are and why we're here!!" (Optimus)

Ma galerie collection: http://macollectiont-tf-59.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://macollectiont-tf-59.e-monsite.com
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Dim 11 Sep - 15:06

@Galvascream a écrit:
Perssone n'a été voir la planète des singes les origines ? Ettonant... siffle

J'essaierai de le regarder avant la rentrée de jeudi.

J'attends aussi la sortie du "Gamin au vélo" des frères Dardenne qui ont changé un peu leur registre en offrant un film optimiste qui se déroule en été. Le fait de les avoir vus sur le tournage me donne aussi envie de voir le produit fini.
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Dim 11 Sep - 15:35

Dans les années 1980, la nouvelle de Robert Sheckley intitulée "Le prix du danger" (The Prize Of Peril) parue en 1958 a été adaptée au cinéma.

Dans la nouvelle, l'auteur livre une critique des jeux télévisés et se pose la question sur les limites qu'ils peuvent dépasser. Les deux adaptations s'écartent de l'histoire initiale mais les réalisateurs conservent le concept des dérives de la télévision.

Le prix du danger - Yves Boisset - 1983

Dans un futur proche, le jeu télévisé "Le prix du danger" rencontre un énorme succès. Le principe est simple : le candidat doit atteindre un objectif en échappant à 5 tueurs. S'il réussit, il remporte 1 million de dollars. La poursuite est filmée en direct et retransmise sur CTV.

François Jacquemard décide de participer au jeu. En s'apercevant de la popularité du candidat, CTV décide de truquer le jeu pour avantager Jacquemard et informe ce dernier. Mais François est orgueilleux et il refuse de servir d'appât pour l'audimat. Il renverse ainsi la situation et abat ses poursuivants, ce qui est contraire au règlement. Lorsqu'il débarque sur le plateau et tente de révéler la vérité au public sur ce jeu, il est interné et l'émission reprend normalement.

Le film ne bénéficie pas d'effets spéciaux énormes ni de décors ou de costumes tape à l'oeil mais la poursuite est haletante. La fin est assez pessimiste mais elle tend à montrer le pouvoir de la télévision.

Gérard Lanvin - François Jacquemard
Marie-France Pisier - Laurence Ballard
Michel Piccoli - Frédéric Mallaire
Bruno Cremer - Antoine Chirex
Jean-Claude Dreyfus - Bertrand

Running Man - Paul Michael Glaser - 1987

Ce film est adapté du roman de Stephen King mais le roman en question reprend clairement l'idée de la nouvelle de Sheckley.

En 2019, un policier est arrêté parce qu'il refuse de tirer sur la foule affamée. Ben Richards s'évade de prison et est remarqué par l'animateur d'un jeu télévisé qui le contraint à participer à The Running Man. Le principe est simple : Ben doit échapper à des tueurs afin d'être libéré de prison.

Ben Richards se retrouve avec d'autres candidats et parvient à s'en sortir en compagnie de la fille de l'histoire. Il dévoile également la vérité au public et obtient gain de cause.

Le film présente des différences avec le roman et nous propose un lot d'effets spéciaux et de codes cinématographiques propres aux Américains (le gentil héros intègre s'en sort en compagnie de la fille innocente). Dans le bon esprit américain, la liberté individuelle triomphe du méchant pouvoir médiatique.

A mon avis, le message initial qui tente de dénoncer le pouvoir de la télévision sur les foules passe un peu au second plan avec un film qui s'axe essentiellement sur les héros et surtout sur Arnold Schwarzenegger. Ce film manque de subtilité et ne nous propose pas des personnages à la psychologie très poussée. Il reste aussi très manichéen avec des méchants sans cervelle et des gentils ingénieux.

Arnold Schwarzenegger - Ben Richards
Maria Conchita Alonso - Amber Mendez
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
Détrôa
Modérateur Détrôa
Modérateur Détrôa
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 8677
Age : 33
Localisation : Amay (Belgique)
Loisirs : Figurines, films, manga, anime, etc.
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Dim 11 Sep - 23:06

@Galvascream a écrit:
Ce genre d'arguments n'est pas toujours recevable, et d'ailleurs les originaux ne sont pas TOUS bien, si tu les as tous vu tu me comprendras n'est-ce pas ?  Wink

Non, je ne vais pas te comprendre, mais au vu des antécédents, je n'ai aucune envie d'entrer dans le débat. Wink


D'une façon générale (je ne parle pas que de la saga "Planet of the Apes") qu'ils fassent des nouveaux films avec des nouvelles idées et qu'ils ne détruisent pas ce qui a été fait par le passé, après on reparlera de la pertinence d'une majeure partie du cinéma d'aujourd'hui... J'aimerais bien "vivre" un an de cinéma sans que ne sorte un seul remake, une seule suite à deux balles d'une adaptation ou justement d'un remake, ou un seul reboot.

A croire qu'on ne sait plus inventer de nouvelles histoires.

************************************





Dernière édition par Détrôa le Mer 30 Oct - 4:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Lun 12 Sep - 3:39

J'ai connu Planet Of The Apes avec la série des années 1970 et quand on évoque les films ou la série en question, j'ai toujours les costumes des singes en mémoire. J'ai vu le film de Tim Burton plus récemment et je me souviens juste de Helena Bonham Carter. Il y a des bons remakes (ainsi que des suites et autres reboots) de temps en temps mais ceux qui reprennent l'oeuvre de Pierre Boulle ne me laissent pas un grand souvenir.

Je ne veux pas faire le vieux con en disant que c'était mieux avant mais pour la saga en question, c'est le cas. Maintenant, je dis ça en n'ayant vu que la version de Tim Burton et en n'ayant pas vu le film de 2011.
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
Lugi
Laser Rod
Laser Rod
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 2777
Age : 27
Loisirs : Shasser! Transformers...
Date d'inscription : 30/07/2010

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Lun 12 Sep - 3:42

On peut pas comparer...

J'adore cette série "La planète des Singes", y a eu de nombreuses adaptations quoi. Mais je trouve que c'est différent à chaque fois, pour cause, c'est pas les mêmes techniques...

Je suppose que c'est adapté d'un roman, comme beaucoup de choses?

J'ai envie de le voir le nouveau mais... le cinéma c'est hors de prix maintenant... 10€ film 3D...
Je vais voir vraiment ce qui vaut le coup ^^ !

Par contre je dis pas "non" quand il sort en DVD ^_^ ! Tu sais quand il sort en DVD? Surement... en 2012...s'il est sortit en Aout...bouh.

************************************

Revenir en haut Aller en bas
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Lun 12 Sep - 12:35

J'ai regardé "Sept vies" et j'ai beaucoup aimé.

Sept Vies (Seven Pounds) - Gabriele Muccino - 2009

Tim Thomas est diplômé du MIT, est marié à une superbe femme et vit dans une grande demeure. Sa vie bascule lorsqu'il provoque un accident qui tue sa femme et les 6 personnes de l'autre véhicule.

Il décide alors de sauver la vie de 7 personnes en guise de rédemption et de réparation pour les 7 vies qu'il a "prises" lors de l'accident. Ainsi, il offre sa maison à une femme battue, une partie de son foie à une femme, un rein à un entraîneur de hockey sur glace, ses yeux à un aveugle, de la moelle osseuse à un enfant et son coeur à une femme. Dans chaque cas, il adopte le prénom de son frère Ben et se fait passer pour un agent du fisc. Ce qu'il n'a pas prévu, c'est de tomber amoureux d'Emily, la femme à qui il a décidé d'offrir son coeur.

Si Tim/Ben maintient la relation avec chaque individu, il le fait à distance pour tenter de ne pas s'attacher. En effet, il compte mourir pour aller au bout de sa démarche.

Après "A la recherche du bonheur", Will Smith retrouve Gabriele Muccino et le résultat est encore superbe. Le film est subtil et sensible. Le personnage de Tim/Ben est sombre et attachant car il est totalement brisé et hanté par l'accident qu'il a provoqué. Avec ce film, Will Smith confirme son excellente prestation de la précédente collaboration avec Muccino.

Muccino reste réaliste et ne tombe pas dans le schéma américain qui voudrait que le personnage de Tim/Ben reprenne goût à la vie et finisse par mourir par accident. Le réalisateur garde justement en tête que le personnage principal est dépressif ne pense qu'à mourir en essayant toutefois de réparer son erreur.

Will Smith - Tim Thomas (Ben)
Rosario Dawson - Emily
Woody Harrelson - Ezra
Michael Ealy - Ben Thomas
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
Galvascream
Omega supreme
Omega supreme
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 928
Age : 19
Localisation : En Bordeciel auprès des dovh...
Loisirs : Vivre...
Date d'inscription : 24/07/2011

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Lun 12 Sep - 13:06

Oui sa s'inspire d'un roman (ECRIS PAR UN FRANCAIS ! ON AVAIT ENCORE DE BONS AUTEURS EN.... Je sais pas quand sa a été écris... lol! ... mais bon y'avait DE BONS AUTEURS FRANCAIS). Et sinon Détroa laisse tomber je ne recommence pas non plus, de toute façon on ne va jamais nul-part. lol!

************************************


Revenir en haut Aller en bas
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Ven 16 Sep - 9:31

Andersonville - 1996 - John Frankenheimer

1864, lors de la Guerre de Sécession, des soldats fédérés sont faits prisonniers et sont amenés au Camp Sumter situé près d'Andersonville en Géorgie.

Une fois sur place, ils découvrent un enfer avec un camp surpeuplé, des conditions d'hygiène déplorables et une bande de mercenaires qui sèment la terreur. Les Confédérés imposent une discipline de terreur avec des punitions qui comportent l'exécution, la mise au pilori, un poulet attaché sur le corps du puni ou encore des chiens qui rattrapent les fugitifs. Le camp est dirigé par Henry Wirz qui fait preuve d'une autorité cruelle. Le colonel Chandler est chargé d'inspecter les camps et bien qu'il soit dégoûté par ce qu'il voit, il reste finalement impuissant. La situation est loin d'être idéale pour les prisonniers.

Ce téléfilm est une vraie réussite digne d'un film de cinéma et dure près de 3h00 (il est parfois diffusé en deux parties). Le casting n'est pas composé d'acteurs très connus mais il y a quelques exceptions avec Cliff De Young (déjà présent dans Glory qui traite aussi du conflit en question) et William H. Macy. Téléfilm oblige, les scènes de violence sont édulcorées.

Les éléments négatifs que j'ai souligné sont le doublage (le tambour a presque une voix de fille et est d'ailleurs sans doute doublé par une femme), la musique qui ressemble vachement à celle de Glory et des dialogues pas forcément géniaux comme c'est souvent le cas dans les téléfilms.

Il s'agit d'une histoire vraie basée sur le roman d'un rescapé du camp. On peut considérer Andersonville comme un camp de concentration vu que les prisonniers étaient juste entassés et presque pas nourris. Les Confédérés les laissaient mourir de faim, de soif ou de maladie (sans oublier les traitements punitifs).
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
Opticullenprime
Deathzaras
Deathzaras
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 518
Age : 26
Localisation : toulouse
Loisirs : transformers , star wars , bubblegum crisis , bleach naruto
Date d'inscription : 27/10/2010

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Sam 24 Sep - 14:05

je viens de me visionner le 4 ieme film bleach intitulé Jigoku Hen ou chapitre de l'enfer en français .
synopsis : aprés avoir vaicu Ulquiorra grace à sa transformation en hollow complet , ichigo attire la convoitise de prisonniers de l'enfer . Pour s'assurer de la coopération d'Ichigo ,ils décident d'enlever ses deux soeurs .

impressions : ce film est trés bon beaucoup d'action , je peux dire que les combats sont formidablements réalisés.Meme si la plupart du film est composé de scènes d'action cela n'mpeche pas d'avoir des scènes comiques ou de voir la psychologie des personnages .

bref pour moi c'est le meilleur de tous ceux qui sont sortis pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Dim 25 Sep - 5:33

Je m'aperçois que plein de gens ne connaissent pas un classique des années 1980.

BREAKFAST CLUB - 1985 - John Hugues

Cinq lycéens sont collés un samedi dans la bibliothèque de l'école. Le principal et l'homme d'entretien sont les seuls adultes présents dans l'établissement. Les 5 élèves ont 8 heures pour rédiger une dissertation et respecter les consignes données par le principal.

On retrouve l'intello (Bryan Johnson), la fille à papa (Claire Standish), le sportif (Andrew Clark), le délinquant (John Bender) et la marginale (Allison Reynolds).

John entraîne les 4 autres à ne pas se concentrer sur la dissertation et les étudiants passent leur temps à discuter et à faire quelques conneries. Au fil des heures, les langues se délient et les barrières finissent par tomber.

La chanson Don't You de Simple Minds sert de bande originale à ce film.
Beaucoup ont sans doute eu droit à une diffusion à l'école.
On retrouve Judd Nelson qui double Hot Rod dans Transformers The Movie (1986).
Molly Ringwald est devenue l'icône des teen movies et s'est un peu plus enfoncée dans cette image en refusant le rôle principal de Ghost (décroché finalement par Demi Moore et qui se prénomme Molly).
Pour rappel, Emilio Estevez est le fils de Ramón Estevez (Martin Sheen), le demi-frère de Carlos Estevez (Charlie Sheen), le demi-frère de Renée Estevez et le neveu de Joe Estevez. Ironie du sort, Emilio a eu une liaison avec Demi Moore.

Emilio Estevez - Andrew Clark
Molly Ringwald - Claire Standish
Judd Nelson - John Bender
Ally Sheedy - Allison Reynolds
Anthony Michael Hall - Bryan Johnson
Paul Gleason - principal Richard Vernon


Dernière édition par DarthCed le Dim 25 Sep - 8:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
Détrôa
Modérateur Détrôa
Modérateur Détrôa
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 8677
Age : 33
Localisation : Amay (Belgique)
Loisirs : Figurines, films, manga, anime, etc.
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Dim 25 Sep - 6:05

Ma copine m'en parle au moins une fois par semaine de ce film (culture américaine plus forte oblige), j'avoue que je n'en avais jamais entendu parler au moins une fois auparavant, la seule chose que j'en connaissais étant effectivement la fameuse "Don't you *padamdadadam* forget about me *padadadadam dadam*".

Faudra que je le vois un jour quand même. :p

************************************



Revenir en haut Aller en bas
Starscream13330
Dinobot
Dinobot
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 279
Age : 21
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Dim 25 Sep - 12:27

@Détrôa a écrit:
D'une façon générale (je ne parle pas que de la sage "Planet of the Apes") qu'ils fassent des nouveaux films avec des nouvelles idées et qu'ils ne détruisent pas ce qui a été fait par le passé, après on reparlera de la pertinence d'une majeure partie du cinéma d'aujourd'hui... J'aimerais bien "vivre" un an de cinéma sans que ne sorte un seul remake, une seule suite à deux balles d'une adaptation ou justement d'un remake, ou un seul reboot.

A croire qu'on ne sait plus inventer de nouvelles histoires.

J'ai vue la planet des singes les origines et pour moi ce film n'est pas vraiment un remake ou un reboot enfin je parle mais j'ai vue que la version de tim burton et quelque episode de la serie que j'aimais bien au passages !

Moi ce que j'avais compris sur le fait que la terre soit dominée par des singe c'est a cause d'un faille spatiotemporelle un truc comme ca que des astronautes travers un truc comme ça...donc en gros on comprend pas trop pourquoi ils sont la donc le film raconte d'un point de vue plutot crédible si je peux dire la facon dont les singes devienne intelligents mais mais qiand le film dit quue ce sont les origines c'est vraiment les origines c'est a dire qu'on va pas voir des miller de singes devenire intelligent non, non non ! enfaite ils sont une petite trantaine pas
plus et les hostilité entre eux et les humains sont pas encore vraiment etablies . Mais bon le film est super ! surtout niveau visuel

************************************

The futur of the decepticons is in my hands !
-------------------------------------------
/
Revenir en haut Aller en bas
Détrôa
Modérateur Détrôa
Modérateur Détrôa
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 8677
Age : 33
Localisation : Amay (Belgique)
Loisirs : Figurines, films, manga, anime, etc.
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Dim 25 Sep - 13:18

C'est bien un remake, la saga originale compte cinq films dont les deux derniers racontent comment les singes ont pris le pouvoir.

En fait, en très gros, le film de Burton est un remake des films originaux 1 à 3 (principalement du 1 mais il inclus des éléments des deux autres tout de même) et Rise est le remake des films 4 à 5.

Au détail près que Rise n'est pas censé tenir compte du remake de Burton et que selon son succès, un nouveau remake des films 1 à 3 pourrait voir le jour.

************************************



Revenir en haut Aller en bas
Détrôa
Modérateur Détrôa
Modérateur Détrôa
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 8677
Age : 33
Localisation : Amay (Belgique)
Loisirs : Figurines, films, manga, anime, etc.
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Mar 27 Sep - 4:35

Les trois personnes sur l'image qui suivent interpréteront les rôles de trois personnages connus du monde du manga dans un téléfilm japonais de 2 heures en décembre.

Sur qui pariez-vous?



Spoiler:
 

************************************



Revenir en haut Aller en bas
Opticullenprime
Deathzaras
Deathzaras
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 518
Age : 26
Localisation : toulouse
Loisirs : transformers , star wars , bubblegum crisis , bleach naruto
Date d'inscription : 27/10/2010

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Mar 27 Sep - 4:44

C'était une bonne idée d'adapter ranma en film mais je trouve les acteurs assez peu ressemblants a leurs rôles sauf pour la dernière qui elle est parfaite.
Revenir en haut Aller en bas
Détrôa
Modérateur Détrôa
Modérateur Détrôa
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 8677
Age : 33
Localisation : Amay (Belgique)
Loisirs : Figurines, films, manga, anime, etc.
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Mar 27 Sep - 4:50

Bah en même temps, vu le design de Takahashi, un peu dur d'avoir des persos ressemblant au manga. :p Par contre, le fait que Ranma ne se ressemble pas dans les deux sexes, c'est un peu nul. Ils auraient dû chercher des faux jumeaux ou un truc du genre. Limite prendre juste une actrice et jouer sur le maquillage/camouflage/effets spéciaux.

La troisième me fait penser à BoA.

************************************



Revenir en haut Aller en bas
Lugi
Laser Rod
Laser Rod
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 2777
Age : 27
Loisirs : Shasser! Transformers...
Date d'inscription : 30/07/2010

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Mar 27 Sep - 6:06

J'trouve ça sympa d'adapter ce manga culte, mais c'est vrai qu'ils sont pas trop ressemblant ^^' !

Attendons de voir ce que ça donnera à l'écran !

************************************

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cinéma, séries et autres nourritures visuelles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les règles de la section Cinéma/Séries TV
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» La mort la plus lente de tout le cinéma : Sortez le pop-corn
» L'Islam rejoint les autres religions
» L'ambassadeur Fritz Cinéas précise

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Transformers le vrai forum français! :: Accueil du FORUM :: Vos créations+Reviews;Reportages...-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: