Transformers le vrai forum français!
Bienvenue sur le forum Database transformers
Français.Un forum de passionnés!
Tu y retrouveras un grand nombre d'informations sur ta série préférée:TRANSFORMERS,de ses origines à mainhtemant!
Ceforum est consultable en tant qu'archives, mais tu peux, si tu veux discutter et mettre ta pierre à l'édifice!

...Le staff






Forum qui traite de toute la saga TRANSFORMERS
 
Accueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Cinéma, séries et autres nourritures visuelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Détrôa
Modérateur Détrôa
Modérateur Détrôa
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 8677
Age : 33
Localisation : Amay (Belgique)
Loisirs : Figurines, films, manga, anime, etc.
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Mar 22 Fév - 6:05

Rappel du premier message :

Histoire de ne pas (trop) dévier le topic de Starscream (:p) à propos d'Antartica, je vous propose un topic généraliste parlant de cinéma, et pourquoi pas aussi de séries, de téléfilms et tout ce qui s'en suit.

Histoire de lancer la discussion, je vous propose un petit bilan de l'année 2010: quels sont vos coups de coeur et pourquoi?

Petit top 5 perso:




Un thriller de science-fiction comme on en avait jamais vu, un pur chef-d'oeuvre qui sera encore cité d'ici des décennies comme étant un exemple de bon cinéma, Inception marque et se démarque, une pure claque.




Un véritable ovni, totalement original et déjanté, une expérience qui vaut vraiment la peine, une narration qui sort des sentiers battus, Scott Pilgrim VS. The World (Scott Pilgrim contre le Monde) c'est la bouffée d'air frais dont avait besoin les histoires d'amour made in Hollywood.




Et dire qu'à la base j'aimais pas Leonardo Di Caprio, me voici en train d'encenser un second film où il tient le rôle principal: Shutter Island (L'île du rideau de fer). Un excellent thriller bien ficelé qui tient en haleine du début à la fin, même si quelques "surprises" sont un peu prévisibles, le film n'en demeure pas moins l'un des meilleurs du genre.




Un Mad Max-like version réfléchie avec un message et tout ça, c'est pas forcément un film qui restera dans la mémoire collective du cinéma mais il n'en reste pas moins l'une des meilleures choses sorties cette année. The Book of Eli (Le Livre d'Eli) est un film post apocalyptique qui parvient néanmoins à transmettre quelque chose de rassurant.




Un film de superhéros qui sort de l'ordinaire, fini les guerriers invincibles et leurs pouvoirs démesurés, place à monsieur et madame tout le monde, c'est bien plus rigolo ainsi, mais aussi plus réaliste, plus plausible. Une bonne dose de naïveté et de rêve en plus et Kick-Ass (Botte-Fesses) donnerait presque envie de s'y mettre!



Top qui changera peut-être une fois Black Swan visionné, il paraît que 127 Hours est également très bien mais je sais pas... Je le sens que moyen celui-là.

************************************



Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo


Nombre de messages : 5322
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Sam 15 Mar - 11:48

Cette scène m'avait aussi fait marrer quand j'ai lu le livre et voir Sylvie Testud s'exécuter est très drôle.

Le dernier ouvrage d'Amélie (La nostalgie heureuse) est comme une suite. Comme pour "Stupeur et tremblements", elle raconte un passage de sa vie mais cette fois, elle retourne au Japon pour un reportage pour France 5 (ce reportage existe bel et bien). Elle a aborde d'autres aspects de sa vie mais ça reste très chouette à lire.

Ce sont les deux seuls romans auxquels j'ai accroché. Je n'y suis pas arrivé avec les autres, sans doute à cause du côté fictif et il faut croire que je préfère qu'elle raconte sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
Détrôa
Modérateur Détrôa
Modérateur Détrôa


Nombre de messages : 8677
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Dim 16 Mar - 5:02

La vie de Michel Muller est plus belle que la vôtre

Encore un film que j'avais mis de côté depuis une éternité, probablement suite à quelque sketches de Muller qui avaient dû me faire marrer. Le film prend la forme d'un faux reportage filmant l'humoriste 24 heures sur 24 pendant un mois. Du coup il n'y a pas vraiment d'histoire, on suit Michel Muller qui campe le rôle d'un d'un personnage dégueulasse, fainéant et égoïste avant et après ses spectacles, ses projets, son écriture...

Le film n'est pas drôle du tout et le concept est un gros flop: le personnage est certes, noirci, mais pas suffisamment, il aurait fallut qu'il soit bien plus ignoble encore pour que ça fasse de l'effet. L'absence de gag est horrible et les 80 minutes du film sont d'une longueur absolument intenable. En court: ce n'est pas drôle et la forme est lourde à souhait, à éviter comme la peste.
Revenir en haut Aller en bas
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo


Nombre de messages : 5322
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Dim 16 Mar - 5:14

Gran Torino

Walt Kowalski est un vétéran de la guerre de Corée. Amer, il enterre sa femme pendant que des nouveaux voisins emménagent. Ses voisins sont des Hmongs qu'il déteste. Toutefois, sa vie bascule lorsqu'un gang local tente d'attirer le jeune fils de la famille hmong en lui demandant de voler la Gran Torino de Walt.

Clint Eastwood livre une oeuvre exceptionnelle dont il a le secret. L'histoire est intense et réaliste et Eastwood ne tombe pas dans la facilité. L'histoire est dure mais on ne peut pas s'empêcher de s'émouvoir et de s'attacher aux personnages.
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
Détrôa
Modérateur Détrôa
Modérateur Détrôa


Nombre de messages : 8677
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Lun 17 Mar - 6:59

The Ωmega Man

Film de S-F du début des années 70, il s'agit de la seconde adaptation de la nouvelle "I Am Legend" après "L'ultimo uomo della Terra" (Le Dernier homme sur Terre) sorti quelques années plus tôt (c'est de cette nouvelle qu'est également tiré l'adaptation avec Will Smith reprenant le titre original de la nouvelle). Le scénario a été remanié pour mieux coller au contexte géopolitique et les craintes de l'époque, à éviter pour les puristes donc mais n'étant ni un lecteur, ni un fan de la version Will Smith du film, j'ai décidé de laisser sa chance à Charlton Heston.

Cela fait deux ans qu'une guerre bactériologique a ravagé la planète et Robert Neville, scientifique de l'armée qui s'est injecté un vaccin expérimental in extremis, est le dernier homme de la planète. Dernier homme mais pas dernier être vivant, en effet, quelques créatures, autrefois humaines, ont résisté à la maladie et malgré leur durée de vie réduite, tentent de reformer une société avec l'obscurantisme pour base. Chaque nuit, car devenu photosensibles, ils tentent de tuer Neville qui représente tout ce qu'ils renient: leur passé d'hommes civilisés.

Il est difficile pour moi de parler de la forme car il s'agit d'un "blockbuster-cerveau-sur-off" d'autrefois et j'avoue que leurs codes m'échappent un peu, néanmoins, quand je compare ça "aux Singes" ou Soylent Green qui sont du même genre et avec le même acteur, je ne peux pas m'empêcher de trouver ce film assez moyen. L'histoire n'est pas très logique (tantôt les "mutants" sont des humains malades qui croient en un dogme nocif, tantôt ils deviennent agressifs dès que la maladie les atteint, tantôt ils deviennent des espèces de simplets pas méchants...), les dialogues sont 100% américano-clichés et la fin, en plus de frustrer le spectateur, est des plus basiques... Pour une fois, je ne dirai pas que c'était mieux avant.
Revenir en haut Aller en bas
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo


Nombre de messages : 5322
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Mar 18 Mar - 12:02

Inglorious Bastards

Durant la deuxième guerre mondiale, des soldats américains sont arrêtés par leur hiérarchie en France. Ils profitent d'une attaque allemande pour s'évader et se retrouvent malgré eux dans une mission commando.

Il s'agit ici d'un film italien de 1978 qui a inspiré Quentin Tarantino pour son Inglourious Basterds.

Le film ne révolutionne rien : façon de filmer basique, personnages clichés, dialogues pauvres, subtilité inexistante, scénario pas très riche... On est dans la série B.

Cependant, on retrouve déjà un peu le ton qu'on retrouve dans les films de Tarantino. Les soldats sont de parfaits enfoirés et l'image de l'Américain héroïque tombe.

Bon divertissement, sans plus.
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Jeu 20 Mar - 14:31

Django Unchained

Etats-Unis, 1958. Un dentiste devenu chasseur de primes libère un esclave afin de l'assister dans une mission et lui propose de libérer sa femme d'un propriétaire d'esclaves.

Si la première partie est dynamique, le soufflé retombe une fois que les héros se rendent chez le propriétaire. Les personnages passent énormément de temps à discuter. Si ça n'enlève rien à la qualité des dialogues et au jeu des acteurs, ça ralentit le rythme du film.

Quentin Tarantino innove sans révolutionner sa façon de travailler. Chaque personnage est soigneusement écrit et le scénario est solide.

Je m'attendais à mieux même si ça reste un bon film.
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Ven 21 Mar - 14:03

Reservoir Dogs

L'histoire est assez difficile à résumer mais grosso-modo, ça parle d'une bande de gangsters qui se retrouvent dans une situation plus que compromettante suite à un braquage qui a mal tourné.

Avec son premier long-métrage, Quentin Tarantino impose déjà son style violent et ses dialogues percutants. Ce film est également déjà techniquement superbement réalisé.

Tarantino se démarque aussi au niveau narratif en ne proposant pas les événements dans l'ordre chronologique (il pousse le bouchon plus loin plus tard avec Pulp Fiction).

Hormis Groom Service, j'ai enfin vu tous les longs-métrages réalisés par Tarantino. Si le réalisateur varie les histoires et les styles, il semble respecter une série de règles qu'il s'est imposées : dialogues recherchés, violence (énormément de personnages meurent), retournements de situation, références aux westerns (avec une impasse mexicaine quasiment dans chaque film), des personnages qu'on a tendance à aimer mais dont la nature humaine reste discutable, veilles chansons...
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Sam 22 Mar - 7:47

Usual Suspects

La police cherche à identifier Keyser Söze, responsable de plusieurs meurtres.

Si l'histoire semble basique, c'est la trame qui est intéressante. L'idéal est de tout ignorer du film avant de le regarder car connaître la fin oriente notre regard sur plusieurs éléments vus à l'écran.

Ce n'est pas le film du siècle mais ça reste un chouette classique à voir.
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Mar 25 Mar - 13:41

A perdre la raison

Mounir vit depuis son enfance chez le docteur Pinget. Lorsqu'il épouse Murielle, le couple s'installe chez le médecin et une dépendance envers lui se met en place. Murielle entre dans une dépression de laquelle elle ne sort pas.

Inspiré d'un fait divers, ce film retrace la descente aux enfers d'une jeune femme victime d'un homme manipulateur.

Emilie Dequenne est simplement incroyable dans ce rôle pour lequel elle a reçu un prix au festival de Cannes en 2012. Il s'agit d'un film psychologique dans lequel Emilie joue subtilement et intensément.

Pas le film le plus joyeux mais à voir au moins une fois.
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
Détrôa
Modérateur Détrôa
Modérateur Détrôa
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 8677
Age : 33
Localisation : Amay (Belgique)
Loisirs : Figurines, films, manga, anime, etc.
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Mer 26 Mar - 9:57

True Detective (Intégrale saison 1 (8 épisodes))

Intrigué par une image sur laquelle je suis tombé par hasard, je me suis lancé dans cette toute récente série (premier épisode en janvier et dernier la semaine passée) encensée par la critique. Produite pour HBO, la série se veut un polar intelligent et terriblement bien ficelé mettant en scène un duo de flics plutôt opposés: l'un est le "bon" père de famille américain de base alors que l'autre est un génie solitaire aigris qui semble incapable d'exprimer le moindre sentiment humain, une véritable machine à justice impitoyable. Les épisodes varient la narration (j'y reviendrai) et l'intrigue est clôturée à la fin de la première saison (chaque saison sera une enquête différente, probablement avec des héros différents).

2012, Marty et Rust, deux anciens coéquipiers, sont questionnés séparément par deux enquêteurs de la brigade criminelle afin de reconstituer une partie des archives détruites par le passage d'un ouragan. L'affaire qui intéresse la brigade est celle sur laquelle Marty et Rust ont travaillé en 1995: celle d'une jeune femme retrouvée morte, nue, coiffée de bois de cerf et tatouée d'un mystérieux glyphe au pied d'un arbre qui semble être le centre d'un sorte de mise en scène rituelle dans le fin fond du Texas.

Après un départ un peu long (l'enquête avance assez lentement au début), l'histoire est, encore une fois, très bien ficelée et surtout prenante mais en même temps pas très facile à supporter: la série se veut ultra réaliste et les crimes abordés sont tout juste digne des pires films d'horreur. Ames sensibles s'abstenir donc mais pour les autres, pour peu que vous soyez amateur de polar, foncez, c'est vraiment très très bien ficelé et écrit. Autre point à noter: l'incroyable personnage de Rust: certaines de ses réflexions à elles-seules pourraient justifier l'éventuel status culte de la série. Bon, pas de mauvaise foi non plus, la série n'est pas super accessible: la narration est assez osée car elle varie les époques et mélange le récit et l'action en temps réel d'après les épisodes (mais d'un autre côté, cela permet des choses assez intéressantes comme la comparaison entre ce qui est raconté et ce qui s'est réellement passé). Ce n'est pas déroutant si on suit bien mais ce potentiel point faible est à associer à la "lourdeur" des épisodes. Je n'emploie pas le mot lourdeur dans le sens péjoratif, c'est juste que les épisodes sont difficiles à enchaîner car ils sont longs (1h), denses et intenses, de ce fait, on aurait tendance à les espacer ce qui fait qu'il est parfois difficile de se souvenir des dires ou actions des personnages secondaires, surtout au sein d'une histoire se déroulant sur plusieurs années. Bref, faut être attentif.

************************************



Revenir en haut Aller en bas
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Mer 26 Mar - 13:04

Lincoln

Steven Spielberg raconte les derniers mois de la vie du président américain et de son combat pour le 13e amendement.

Abraham Lincoln est un personnage qui me fascine mais je n'ai pas tenu longtemps devant le film. L'action est assez lente et se résume essentiellement à des débats.

Toutefois, le film peut intéresser ceux qui ne connaissent rien sauf les grandes lignes de l'histoire de la guerre civile américaine (personnellement, j'ai lu le bouquin de McPherson qui va assez loin dans les détails et le film ne m'apporte rien de bien nouveau).
Daniel Day Lewis excelle dans le rôle du président.

Avis aux fans de Monk : c'est assez perturbant de regarder le film en VF car le doubleur de Lewis est le même que celui de Tony Shalhoub.
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
Optimus SG
Shattered Glass
Shattered Glass
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 1047
Age : 29
Localisation : Vieille Brioude
Date d'inscription : 18/05/2013

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Mer 26 Mar - 14:08

cool mais je prefere le film :"Abraham Lincoln : Chasseur de Vampires "

qui est mieux pour moi XD et tu l'a vu ?

************************************

"Personne n'est innocent, il n'y a que des niveaux variant de culpabilité" Star Saber IDW
Revenir en haut Aller en bas
http://radimasaber.deviantart.com/?rnrd=47690
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Mer 26 Mar - 14:31

Le film Lincoln de Spielberg est un film historique basé sur une vérité historique.

Le film Lincoln chasseur de vampires est juste un délire vachement farfelu qui mélange l'uchronie et l'horreur.

On ne peut pas vraiment comparer ces deux films car malgré les apparences, ils n'ont rien à voir si ce n'est que le président américain est au centre de chaque histoire.
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
Détrôa
Modérateur Détrôa
Modérateur Détrôa
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 8677
Age : 33
Localisation : Amay (Belgique)
Loisirs : Figurines, films, manga, anime, etc.
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Mer 26 Mar - 15:50

Je viens de lire une rumeur selon laquelle un reboot d'Indiana Jones serait en préparation avec Bradly Cooper dans le rôle d'Indy. :/

http://blogs.indiewire.com/theplaylist/rumor-bradley-cooper-eyed-to-lead-indiana-jones-reboot-20140325

************************************



Revenir en haut Aller en bas
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Mer 26 Mar - 23:21

Apparemment, il y a aussi un film tiré de la BD Cédric en préparation. Et vu que je suis peu enclin à ce genre d'adaptation... (déçu par Ducobu et même pas envie de voir Boule & Bill).
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
Détrôa
Modérateur Détrôa
Modérateur Détrôa
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 8677
Age : 33
Localisation : Amay (Belgique)
Loisirs : Figurines, films, manga, anime, etc.
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Jeu 27 Mar - 6:55

Ducobu je n'ai pas tenu la moitié du premier film. :/


Snowpiercer

Adapté de la BD française "Le Transperceneige," ce film de science-fiction dont la production est d'une mixité peu commune (Corée du Sud, France, Tchécoslovaquie, USA) est réalisé par Joon-Ho Bong qui fut révélé vers la moitié des années 2000 avec son film "The Host" plutôt bien accueilli par la critique. Le réalisateur s'attaque ici à une histoire de survivants dans un monde post apocalyptique et je ne sais pas si c'est l'influence coréenne qui y est pour quelque chose (je ne connais que très très peu leur culture) mais bon sang que c'est lugubre, ça change de la S-F habituelle...

2031, depuis 17 ans, la Terre subit une nouvelle ère glacière initiée par l'Homme qui a tenté de contrecarrer le réchauffement climatique par le biais de dispersion de gaz artificiel dans la haute atmosphère. Pressentant la catastrophe, Wilford, un milliardaire excentrique, utilise sa fortune pour construire la Machine, une locomotive énorme munie d'un moteur à mouvement perpétuel suivie d'une innombrable quantité de wagons tout aussi énormes prévus pour fonctionner de façon auto-suffisante, logements, élevages, loisirs, médecine... Tout est possible et tout existe au sein de ce gargantuesque train. Cette incroyable construction bénéficie d'un tracé privilégié lui aussi à l'initiative de Wilford: un chemin de fer reliant les plus grandes voies mondiales existantes permettant au train de faire le tour du Monde en un an pile. Lors de l'apocalypse, quelques centaines de privilégiés ont eu le droit de monter dans le train, certains en premières classe, d'autres en seconde, d'autres encore, désespérés, se sont débrouillé pour resquiller. Ces trois classes sociales forment désormais l'ensemble de l'Humanité au sein d'un monde à la forme de tube en perpétuel mouvement. 17 ans plus tard, les resquilleurs, la classe pauvre du train, n'en peuvent plus de vivre dans la misère, entassés les uns sur les autres, dans les quelques wagons de queue, c'est ainsi qu'éclate une révolte menée par Curtis, un trentenaire décidé à tuer Wilford et à changer les règles du train.

Alors c'est très spécial de donner son avis sur ce film, je l'ai trouvé terriblement bien pensé, mais en même temps horrible: le film fourmille de bonne idée, le concept du train et de la répartition sociale de ses passagers est juste génial, les plus pauvres à l'arrière, les plus riches à l'avant, une parfaite illustration du monde actuel mais résumée à un seul véhicule, vraiment efficace. L'utilisation de l'espace et l'évolution dans un monde où n'existe que l'avant et l'arrière sont aussi très intéressantes, on a un peu l'impression d'être dans un jeu de plate-forme 2D classique, plus vous avancez dans le film, plus vous avancez vers l'avant du train... Viennent enfin les personnages, classique certes, mais justes, même Chris Evans qui n'est pas vraiment le meilleur acteur du monde passe sans problème, peut-être grâce au fait qu'il s'agit d'un héros totalement antipathique et que l'on vient à détester son personnage avant son jeu. :p Dernier point notable: la noirceur et le pessimisme du film, c'est vraiment lugubre, les impératifs du micro-écosystème du train sont absolument affreux et on a presque l'impression d'assister à un drame plutôt qu'à un film de S-F par moments... Mais malgré ça, le film vaut le coup, je dirais même que c'est peut-être l'un de ses points forts le rendant tristement réaliste, ce qui contribue à son identité. Techniquement, pas grand chose à dire, simple mais honnête et largement suffisant. Bref, un film à voir fait par quelqu'un qui n'a pas peur d'y aller franco et de raconter ce qu'il a envie de raconter, sans concession, même si ce sont parfois des choses affreuses.

************************************



Revenir en haut Aller en bas
Détrôa
Modérateur Détrôa
Modérateur Détrôa
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 8677
Age : 33
Localisation : Amay (Belgique)
Loisirs : Figurines, films, manga, anime, etc.
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Jeu 27 Mar - 11:46

Les mutants bouffeurs de pizza sont de retour!



Megan Fox aussi -__-

************************************



Revenir en haut Aller en bas
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Jeu 27 Mar - 11:56

La vie d'Adèle

Adèle est une adolescente de 15 ans qui veut faire comme "tout le monde" : sortir avec des garçons. Un jour, elle croise Emma et ressent des choses pour elle. Adèle s'aperçoit qu'elle est attirée par les filles et une relation amoureuse s'installe entre Emma et elle.

Si le réalisateur est controversé pour sa façon de travailler, il livre toutefois un film de très bonne facture. Les 2h53 passent relativement vite car il n'y a pas de temps mort et on suit réellement l'évolution du personnage d'Adèle.

Le film ne tombe pas dans les clichés dans lesquels tombent beaucoup de films sur l'étude du genre.

Les scènes de sexe sont poussées mais se justifient par l'envie de montrer l'intensité de la relation entre Adèle et Emma.
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Ven 28 Mar - 14:02

Le grand saut

Lorsque le président de la société Hudsucker se suicide, le conseil d'administration décide de placer un pigeon à sa tête. Alertée par cette nomination, une journaliste décide d'enquêter.

Les frères Coen livrent une comédie dont ils ont le secret en utilisant le style des années 1950 (l'action se situe justement dans cette décennie) en ajoutant une touche moderne (le film date de 1994).

C'est un film vraiment jouissif solidement construit et truffé de situations drôles.
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Sam 29 Mar - 7:19

Invictus

Lorsque Nelson Mandela est élu président de l'Afrique du Sud, il doit faire changer les choses et apaiser les tensions entre les blancs et les noirs. L'équipe des Springboks est toujours considérée comme un symbole de l'apartheid de part et d'autre. Les prestations mitigées de l'équipe incite certains noirs à demander sa suppression. Mais Mandela voit en cette équipe un moyen d'unifier son peuple.

Si le film présente des incohérences et des erreurs, il rend très bien compte de l'état d'esprit de l'époque en Afrique du Sud. Et s'il raconte un aspect du début de la présidence de Mandela, il rappelle l'importance que peut avoir le sport sur la société.
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Mar 1 Avr - 13:20

Intolérable cruauté

Je continue la série Coen avec un film bien sympa mais qui ne m'emballe pas autant que "La grand saut" ou "The big Lebowski". Cependant, George Clooney joue la carte du séducteur pris à son piège à merveille.

Un film très divertissant avec une belle série de coups vaches entre Clooney et Zeta-Jones.
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Sam 5 Avr - 7:04

Les bouchers verts

Deux associés ont du mal à faire marcher leur boucherie. Un jour, ils se mettent à vendre de la viande humaine à l'insu de leurs clients et rencontrent un énorme succès.

Jensen nous offre un film à l'humour noir et macabre bien ficelé dont les personnages pourraient très bien être réels. Le réalisateur a l'habitude de créer des personnages décalés et déjantés. Mais à chaque fois, il apporte une touche d'humanité à son univers cruel.
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
Opticullenprime
Deathzaras
Deathzaras
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 518
Age : 26
Localisation : toulouse
Loisirs : transformers , star wars , bubblegum crisis , bleach naruto
Date d'inscription : 27/10/2010

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Mar 8 Avr - 10:27

@Détrôa a écrit:
Les mutants bouffeurs de pizza sont de retour!



Megan Fox aussi -__-
Sans déconner Megan Fox dans le role de April ? C'est quoi la prochaine étape Paris Hilton jouant une geek intello ? Non mais faut arréter la cocaine .
J'irai voir mais par contre les tortues sont moches !!!!
Revenir en haut Aller en bas
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Mar 8 Avr - 11:11

Mouais...Michael Bay fait du Michael Bay quoi...
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
jps
Deathzaras
Deathzaras
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 599
Age : 38
Localisation : merten
Loisirs : jeux en ligne,internet,custom et bricolage
Date d'inscription : 03/12/2012

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Mar 8 Avr - 23:34

pas tres envie d aller voir ce tmnt ...ca a l air nul ;les tortues ont une de ces tete ... Shocked 
Revenir en haut Aller en bas
bumblebee93
GALVATRON
GALVATRON
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 473
Age : 17
Date d'inscription : 26/05/2012

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Mer 9 Avr - 4:48

On dirait le bossu dans 300 les tortues, mais pour megan fox, personne n'avait pressenti heath ledger en joker pour The dark knight, et pourtant aujourd'hui on imagine difficilement le joker sans sa tronche, donc faut voir.
Revenir en haut Aller en bas
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Jeu 17 Avr - 13:07

Dans un autre registre : Deux jours, une nuit des frères Dardenne avec Marion Cotillard et Fabrizio Rongione. Le film fait (évidemment) partie de la sélection officielle du festival de Cannes.

Pour rappel, le film a été tourné en région liégeoise et principalement à Seraing (ce qui m'a permis de voir Marion quelques fois sans réellement me fouler).


Exclu : la bande-annonce de «Deux jours, une... par Telerama_BA
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Jeu 24 Avr - 12:31

Rosetta

Rosetta est une jeune fille qui cherche chaque jour du travail. Lorsqu'elle en trouve, elle ne reste pas longtemps car chaque employeur trouve un prétexte pour ne pas la garder. Parallèlement, elle veille sur sa mère alcoolique. Elle trouve son unique réconfort auprès de Riquet, un vendeur de gaufres devenu son ami.

Les frères Dardenne nous plongent dans le quotidien d'une jeune fille confrontée à la difficulté de trouver un emploi et de le garder. La jeune Emilie Dequenne fait déjà preuve d'un énorme talent dans son premier film et porte sur ses épaules toute la force du film.

J'ai longtemps sous-estimé ce film et j'ai fini par comprendre pourquoi Emilie a été primée à Cannes pour son rôle.

Le libertin

Contre l'interdiction du roi, Denis Diderot tente de terminer son encyclopédie dans un domaine où une noblesse quelque peu rebelle passe des jours insouciants.

Si le côté décalé et le casting peuvent être des atouts intéressants, on tombe vite dans une comédie proposant de bonnes situations mais où le jeu des comédiens est extrêmement mauvais tellement ils surjouent tous. Et pourtant, on a droit à Vincent Perez, Audrey Tautou, Vahina Giocante, Josiane Balasko, Fanny Ardant, etc.

Le pacte des loups

Dans le Gévaudan, une bête fait des victimes. Un homme est envoyé par la cour pour enquêter et est pour cela accompagné d'un Indien rencontré aux Amériques.

Le film explore le mythe de la bête du Gévaudan avec tout son côté mystérieux. Le casting est prometteur : Samuel Le Bihan, Vincent Cassel, Jean Yanne, Emilie Dequenne, Bernard Farcy, Monica Bellucci, etc. Pourtant, on ne peut pas dire que les comédiens jouent bien et surtout, on finit par tomber dans un grand n'importe quoi où on voit Vincent Cassel se battre avec une épée en os inspirée de celle d'Ivy dans le jeu Soul Calibur.

Blanche

Au 17e siècle, la jeune Blanche assiste au meurtre de son père par le capitaine KKK qui agit pour le compte du cardinal Mazarin. Plus tard, elle décide de se venger et est accompagnée par une petite bande.

Bernie Bonvoisin propose un film totalement décalé avec un Jean Rochefort sublime dans le rôle de Mazarin. En revanche, Lou Doillon est agaçante vu qu'elle ne peut s'empêcher de s'exprimer sans crier. C'est dommage car ça gâche une très bonne comédie irrévérencieuse.
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
Détrôa
Modérateur Détrôa
Modérateur Détrôa
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 8677
Age : 33
Localisation : Amay (Belgique)
Loisirs : Figurines, films, manga, anime, etc.
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Ven 25 Avr - 6:12

Adaptation de Lupin the 3rd (anime diffusé en VF sous le titre "Edgar détective cambrioleur"):



Bon, ce n'est qu'une courte bande annonce mais à première vue ça colle bien à l'anime. :)

************************************



Revenir en haut Aller en bas
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Sam 26 Avr - 11:45

Nos seins, nos armes

Pour changer un peu, j'ai envie de parler d'un documentaire que j'ai vu lors du festival du film policier de Liège.

Le documentaire revient sur la genèse des Femen, groupe formé par des femmes qui voulaient réagir contre l'arrestation des Pussy Riot en Ukraine. Il s'attarde sur ses fondatrices dont une qui a fui l'Ukraine pour la France afin d'échapper à la justice. Par la suite, il s'intéresse aux Femen de Paris et Le Caire. On y voit également des membres du MLF donner leur point de vue sur les Femen, leurs actions et le contexte dans lequel elles militent.

Ce documentaire permet de comprendre l'état d'esprit des Femen et la réalité dans laquelle elles se battent. On se rend ainsi compte que les autorités ukrainiennes et géorgiennes ne sont pas tendres avec elles mais que celles de Londres ne le sont pas beaucoup plus.

Toutefois, je regrette que le documentaire donne un point de vue uniquement féminin et qu'on y voit seulement les Femen et les femmes qui les soutiennent s'exprimer. De plus, ce n'est que le point de vue des Femen qui est défendu.
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Dim 27 Avr - 15:06

Ludo

Je suis allé à une autre séance aujourd'hui au festival du film policier.

Depuis leur plus tendre enfance, 6 personnes se réunissent chaque années dans un château pour une partie de cache-cache. Mais cette année, Ludo se joint au groupe sur l'invitation de Lucas. Très vite, la situation tourne au cauchemar pendant la partie de cache-cache.

J'ai joué la carte de la découverte en allant voir cette production belgo-française. On se laisse facilement prendre par l'histoire même si ça reste classique. La fin est très déroutante, d'autant plus que le réalisateur ne respecte pas le décalogue du genre policier (10 règles à suivre pour écrire un bon récit policier).

Très dérouté, j'ai tenu à en discuter avec le réalisateur et le comédien principal du film. Très ouverts à mes remarques, ils m'ont expliqué qu'ils avaient eu un budget très réduit et très peu de temps pour tourner le film. Dès lors, des erreurs ont été commises et le film en a un peu souffert.

Ce film aura eu le mérite de m'avoir fait rencontrer deux personnes géniales et très ouvertes avec qui ça a été un véritable plaisir de discuter.
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Lun 28 Avr - 11:15

Antichrist

Tandis qu'ils font l'amour, un homme et sa femme ne voient pas leur enfant tomber d'une fenêtre et se tuer. Ils entrent dès lors dans un processus de deuil et le mari, psychologue, tente d'aider sa femme en l'analysant.

J'ai voulu découvrir un premier film de Lars Von Trier (l'autre est Melancholia) et s'il est graphiquement intéressant, je n'ai pas accroché à l'ambiance (très lourde) et j'ai trouvé le film assez lent. J'ai donc arrêté bien avant la fin.
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Lun 28 Avr - 13:07

Melancholia

A cinq jours de la fin du monde, Justine se marie.

Première partie

On se concentre sur le mariage de Justine : réception, repas, nuit de noces.

Deuxième partie

Claire, la soeur de Justine, accueille Justine chez elle. Justine a sombré dans une profonde dépression et Claire tente de l'aider.

Lars Von Trier livre un film subtil et psychologique qu'il serait trop long à analyser. La performance de Kirsten Dunst et Charlotte Gainsbourg est à couper le souffle. Même si Melancholia n'est pas un film joyeux, il est moins noir qu'Antichrist.
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Mar 29 Avr - 13:03

American beauty

Lester mène une vie morne sans rien dire. Mais un jour, il tombe sous le charme de l'amie de sa fille et décide de prendre sa vie en mains. Pendant ce temps, sa fille se rapproche du fils du voisin, sa femme le trompe...

Ce film remet en question le concept de rêve américain ainsi que les valeurs américaines et le cadre duquel on s'obstine à refuser de sortir.

On apprend dès le début que Lester meurt à la fin mais c'est tout le cheminement qui est intéressant à suivre. Au cours du film, on voit des personnages s'émanciper tandis que d'autres qui croient l'être sont finalement prisonniers de leur bulle.
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Sam 3 Mai - 8:41

Le pantalon

La guerre fait rage en 1915 lorsqu'un maréchal-ferrant est mobilisé. A son arrivée, il ne reçoit pas le pantalon rouge en laine mais un pantalon en toile blanche moins épais. Lorsqu'il reçoit le fameux pantalon rouge, il s'agit d'un pantalon récupéré sur un soldat mort et maculé de sang. Le soldat refuse de porter ce pantalon et ce n'est pas sans conséquence.

Avec ce film, Yves Boisset met le doigt sur l'absurdité de la guerre et du fonctionnement de l'armée à travers le respect de la hiérarchie et les sanctions infligées. Nous découvrons dans cette histoire que le bon sens se laisse dominer par la logique martiale.
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Sam 10 Mai - 15:08

Je vais bien, ne t'en fais pas

Lili, une jeune femme de 19 ans, rentre de vacances et apprend que son frère jumeau a quitté la maison. N'ayant aucune nouvelle de son frère, Lili est persuadée qu'il lui est arrivé quelque chose mais elle commence à recevoir des lettres dont une qui se termine par une phrase rassurante : "Je vais bien, ne t'en fais pas". Or, au fil du temps, Lili s'aperçoit que quelque chose se cache derrière l'absence de son frère.

J'ai voulu voir ce film pour Mélanie Laurent mais aussi parce que j'avais lu des critiques positives. Mais voilà, je n'ai pas été emballé par l'histoire. Je n'arrive pas à comprendre pourquoi les parents de Lili entrent dans un tel jeu (difficile de donner un avis sans rien dévoiler) avec elle. Certes, je peux comprendre qu'ils n'osent pas parler par peur ou à cause d'autres raisons, mais je trouve plus destructeur le jeu dans lequel ils s'engouffrent.

Bref, un bon film avec des comédiens qui jouent juste mais une psychologie des personnages des parents avec laquelle j'ai du mal.
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
ryuzo
Laser Rod
Laser Rod
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 1347
Age : 34
Date d'inscription : 24/02/2013

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Dim 11 Mai - 15:06

Par contre pour le titre il n'y a pas eu d'entorse du cerveau.

************************************

Détroa, rapporteur de bonne nouvelles  great .
Revenir en haut Aller en bas
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Lun 12 Mai - 1:05

La phrase en question prend tout son sens quand tu découvres ce qui est arrivé au frère de Lili.
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
adventicon01
Omega supreme
Omega supreme
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 930
Age : 37
Localisation : Quelque par en France
Date d'inscription : 29/11/2011

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Mar 13 Mai - 7:20

J'ai vu ce film y'a de cela plusieurs années et je l'ai trouvé moyen.

************************************


Revenir en haut Aller en bas
Détrôa
Modérateur Détrôa
Modérateur Détrôa
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 8677
Age : 33
Localisation : Amay (Belgique)
Loisirs : Figurines, films, manga, anime, etc.
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Mar 13 Mai - 23:09

Le nouveau Batman en visuel:



Pas du tout réaliste, il me fait penser aux bêtes costumes des séries à deux balles genre Arrow, Flash, etc. Enfin, peut-être que les couleurs me donneront tort...

************************************



Revenir en haut Aller en bas
ryuzo
Laser Rod
Laser Rod
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 1347
Age : 34
Date d'inscription : 24/02/2013

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Mer 14 Mai - 9:25

Il me rappelle celui du jeu vidéo, peut être un lien avec celui qui arrive.

************************************

Détroa, rapporteur de bonne nouvelles  great .
Revenir en haut Aller en bas
Optimus SG
Shattered Glass
Shattered Glass
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 1047
Age : 29
Localisation : Vieille Brioude
Date d'inscription : 18/05/2013

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Mer 14 Mai - 13:35

Dark de chez Dark, on dirait que l'image est en noir et blanc XD

*****************

J'aimerai juste avoir une information pour ceux qui vont voir le nouveau Godzilla

Est ce que Godzilla est pareil que celui de 1998 ou il ressemble a un monstre énorme sur patte.

Je parle de la carrure du monstre pas du film et aussi savoir s'il vaut le coup ou pas ?

Image du Godzilla de 1998 (désolé pas trouver meilleur qualité)

************************************

"Personne n'est innocent, il n'y a que des niveaux variant de culpabilité" Star Saber IDW
Revenir en haut Aller en bas
http://radimasaber.deviantart.com/?rnrd=47690
Détrôa
Modérateur Détrôa
Modérateur Détrôa
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 8677
Age : 33
Localisation : Amay (Belgique)
Loisirs : Figurines, films, manga, anime, etc.
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Mer 14 Mai - 14:07

Ben ça restera toujours un énorme monstre sur pattes :p mais son design est différent dans la version 2014:

************************************



Revenir en haut Aller en bas
Optimus SG
Shattered Glass
Shattered Glass
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 1047
Age : 29
Localisation : Vieille Brioude
Date d'inscription : 18/05/2013

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Mer 14 Mai - 14:19

Cry c'est pas juste
il est moche
on dirait un Kaiju Japonais
pas juste
Celui de 1998 etait plus beau que lui

************************************

"Personne n'est innocent, il n'y a que des niveaux variant de culpabilité" Star Saber IDW
Revenir en haut Aller en bas
http://radimasaber.deviantart.com/?rnrd=47690
adventicon01
Omega supreme
Omega supreme
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 930
Age : 37
Localisation : Quelque par en France
Date d'inscription : 29/11/2011

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Jeu 15 Mai - 5:30

@Optimus SG a écrit:
Cry c'est pas juste
il est moche
on dirait un Kaiju Japonais
pas juste
Celui de 1998 etait plus beau que lui

C'est normal, car celui de 1998 était une fille. Les femme sont toujours plus fine et jolie que les hommes, voila la raison :-P

************************************


Revenir en haut Aller en bas
ryuzo
Laser Rod
Laser Rod
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 1347
Age : 34
Date d'inscription : 24/02/2013

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Jeu 15 Mai - 6:31

Reprenez moi si je me trompe mais de base Godzilla c'est pas un kaïju?

Sinon coté design celui de 98 s'était éloigné du design original alors que le nouveau s'en rapproche. Tout est une question de goûts. Par contre le nouveau sera plus grand que celui de 1998.

Perso les deux me conviennent parfaitement.

************************************

Détroa, rapporteur de bonne nouvelles  great .
Revenir en haut Aller en bas
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Jeu 15 Mai - 11:04

Golden eighties 1986

Le film raconte la journée de personnages qui se croisent et se rencontrent dans une galerie commerciale.

Construit sous la forme d'une comédie musicale qui rappelle celles de Jacques Demy (Les demoiselles de Rochefort, Les parapluies de Cherbourg), le film de Chantal Akerman est assez sympa. Cependant, j'ai assez vite décroché car je n'ai pas mis longtemps à m'ennuyer. En plus, la mise en scène et le jeu des comédiens m'a paru très amateur (d'accord, Lio n'est pas comédienne à la base mais quand même).

L'Apollonide : souvenirs de la maison close 2011

L'action se déroule dans une maison de close parisienne dans les années 1920. La vie se déroule tranquillement jusqu'au jour où une prostituée se fait défigurer par un client sadique. Son "sourire" taillé au couteau devient rapidement l'attraction principale et les clients se pressent pour le voir. Parallèlement, une nouvelle recrue de 15 ans débarque.

Visuellement agréable à regarder (filles jolies, lumière soignée...) et bénéficiant d'une histoire bien écrite, le film souffre d'une lenteur qui m'a fait décrocher. Je regrette effectivement le manque de dynamisme et la lascivité des filles au sein de la maison close (même l'entretien d'embauche se fait trop tranquillement à mon goût).

Bref, un film intéressant pour découvrir le quotidien d'une maison close française du début du 20e siècle avant la fermeture imposée par la loi qui vaut quand même la peine d'être vu.

Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
adventicon01
Omega supreme
Omega supreme
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 930
Age : 37
Localisation : Quelque par en France
Date d'inscription : 29/11/2011

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Ven 16 Mai - 1:11

@DarthCed a écrit:


L'Apollonide : souvenirs de la maison close 2011

L'action se déroule dans une maison de close parisienne dans les années 1920. La vie se déroule tranquillement jusqu'au jour où une prostituée se fait défigurer par un client sadique. Son "sourire" taillé au couteau devient rapidement l'attraction principale et les clients se pressent pour le voir. Parallèlement, une nouvelle recrue de 15 ans débarque.

Visuellement agréable à regarder (filles jolies, lumière soignée...) et bénéficiant d'une histoire bien écrite, le film souffre d'une lenteur qui m'a fait décrocher. Je regrette effectivement le manque de dynamisme et la lascivité des filles au sein de la maison close (même l'entretien d'embauche se fait trop tranquillement à mon goût).

Bref, un film intéressant pour découvrir le quotidien d'une maison close française du début du 20e siècle avant la fermeture imposée par la loi qui vaut quand même la peine d'être vu.



Ca se déroule dans une maison close pour client fortuné, la plus par n'était pas comme ca.

************************************


Revenir en haut Aller en bas
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Sam 17 Mai - 2:08

Tout à fait. Et c'est d'ailleurs assez intéressant de constater que les soldats allemands fréquentaient les grandes maisons parisiennes pendant l'occupation. Sans compter les artistes, les hommes politiques...
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
adventicon01
Omega supreme
Omega supreme
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 930
Age : 37
Localisation : Quelque par en France
Date d'inscription : 29/11/2011

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Dim 18 Mai - 2:01

@DarthCed a écrit:
Tout à fait. Et c'est d'ailleurs assez intéressant de constater que les soldats allemands fréquentaient les grandes maisons parisiennes pendant l'occupation. Sans compter les artistes, les hommes politiques...

C'étaient les officiers allemand, il fallait un certain revenu pour aller dans ce genre d'établissement (ils n'étaient pas a la portée de toutes les bourses:-P)

Pour les politiques, ca toujours étaient liée l'argent, le pouvoir et le sexe. Nombre d'homme puissant ont des affaires de "libertinage" de nos jours(pour être poli)

Sinon il existe un film, "la petite", sur cet univers, qui est intéressant a regarder.

************************************


Revenir en haut Aller en bas
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Mar 20 Mai - 14:28

Deux jours, une nuit

Sandra vit à Seraing avec son mari et ses deux enfants et se remet d'une dépression. Un vendredi, elle apprend qu'elle est licenciée mais que son emploi peut être sauvé si ses 16 collègues renoncent à une prime de 1000 euros. Or, sous la pression de leur chef, 14 ont voté pour la prime. Toutefois, Sandra obtient un nouveau vote qui doit avoir lieu le lundi matin. Soutenue par son mari, elle a deux jours et une nuit pour renverser la situation.

Encore une fois, les frères Dardenne nous plongent dans une réalité qui n'est pas rose et qu'on ne veut pas toujours voir. Pour ce film, ils se sont inspirés de situations réelles (dont une racontée par Pierre Bourdieu dans le livre "La misère du monde").

Le film n'est pas du tout manichéen même si on prend parti pour Sandra. On suit le personnage dans ses "confrontations" avec tout ce que ça peut avoir de répétitif (le but est de se mettre à la place de Sandra qui doit expliquer la même chose une dizaine de fois pour convaincre ses collègues) sans qu'il y ait la moindre lenteur.

Visuellement, il est très agréable à regarder, ne serait-ce que par les couleurs des vêtements de Sandra et par le fait que les scènes extérieures soient tournées en plein soleil. Et pourtant, le look des personnages a ce qu'il a de plus banal et de moins glamour.

Si Christelle Cornil et Fabrizio Rongione sont très bons dans ce film, la palme (c'est le cas de le dire) revient à Marion Cotillard qui livre une prestation extraordinaire. Elle campe une femme dépressive et à fleur de peau dont la fragilité et la sensibilité nous touchent.

Bref, les Dardenne nous promettent un film avec un parcours à suivre et un dénouement qu'on attend pendant 1h30. Et pour le coup, ils tiennent leur promesse avec une énorme maîtrise.

A noter : une petit capsule enregistrée l'après-midi à Cannes a été diffusée avant le film. Ca dure 2-3 minutes et on voit Marion et Fabrizio parler de leur vécu par rapport au fait de tourner avec les Dardenne (qui sont en arrière-plan mais ne disent rien).
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Lun 2 Juin - 15:10

J'ai envie de revenir sur "Deux jours, une nuit".

Si j'ai beaucoup aimé le film et si j'ai été surpris que Marion Cotillard ne reçoive pas de prix pour son interprétation à Cannes, l'échec des Dardenne sur la Croisette est compréhensible.

Ainsi, le concept d'un personnage qui s'en va rencontrer d'autres personnages un peu comme Zelda le ferait a déjà été utilisé dans d'autres films et séries. Aucune innovation en la matière donc.

Ensuite, le point de vue est très orienté et à part un "ben, c'est tombé sur toi", on ignore ce qui a réellement poussé l'entreprise à choisir Sandra pour le licenciement. On peut deviner que c'est son long congé maladie pour dépression qui a joué en sa défaveur mais rien n'est clairement dit dans le film.

Et justement, on a presque exclusivement le point de vue de Sandra bien que les confrontations nous montrent les autres personnages et leurs motivations. A aucun moment, on ne voit des personnages parler de Sandra en son absence. Sandra est omniprésente à l'écran et tout le film tourne autour d'elle.

Je ne vais pas dévoiler la fin mais j'ai envie de dire qu'elle m'a surpris car la dernière phrase de Sandra sonne faux dans sa bouche. Après, on peut estimer qu'elle a repris du poil de la bête durant ce week-end mais ça colle moyennement à la psychologie du personnage.

Enfin, il y a un passage qui est aberrant. Sandra tente de se suicider en avalant une boîte de Prozac. Elle est évidemment emmenée à l'hôpital et il est fort à parier qu'elle subit un lavage d'estomac. Elle est à peine traitée qu'elle a le droit de manger (son estomac vient de morfler mais ce n'est qu'un détail) mais surtout, le médecin l'autorise à quitter l'hôpital sans même chercher à la garder en observation (avis psy, surveillance du système digestif...).
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
Détrôa
Modérateur Détrôa
Modérateur Détrôa
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 8677
Age : 33
Localisation : Amay (Belgique)
Loisirs : Figurines, films, manga, anime, etc.
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Ven 27 Juin - 13:36



Ouep, franchement, je suis plutôt enthousiasmé par cette adaptation. :)

************************************



Revenir en haut Aller en bas
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Jeu 3 Juil - 9:45

Catwoman

J'ai tenté de regarder ce film une nouvelle fois parce que le dernier visionnage commençait à dater.

L'histoire : Patience est une jeune femme introvertie qui travaille dans une boîte de cosmétiques. Un jour, elle entend ce qu'elle ne doit pas entendre et est laissée pour morte par ses employeurs. Sauf qu'elle revient à la vie grâce à des chats et leurs pouvoirs magiques. Patience n'est plus la même : elle a confiance en elle et est vachement agile.

Pour nous vendre ce film, on nous a bombardés d'images de Halle Berry dans sa tenue de Catwoman. Et pour le coup, c'est le seul intérêt du film. Pourtant, on a Sharon Stone et Lambert Wilson avec elle. Mais ça ne prend pas.

Commençons par le scénario : pas riche pour un sou, une histoire banale et prévisible.

Les personnages sont assez pauvres et n'ont pas de réelle saveur. Catwoman est à la limite du ridicule.

Quant aux dialogues, ils sont téléphonés (ne jouez pas sur les mots, svp) et éculés.

En voyant Halle Berry dans ce film, je me dis qu'elle devait avoir envie de se payer une nouvelle piscine pour accepter de jouer là-dedans. Parce qu'en dehors du cachet, ce rôle ne semblait pas la motiver plus que ça pour faire preuve de son talent de comédienne.

Lambert Wilson campe un personnage odieux mais il n'est pas sans rappeler celui du Mérovingien dans Matrix, notamment dans la prestation de l'acteur.

Un gros navet selon moi.

J'ajouterai qu'une scène formidable à voir avec Lambert Wilson est celle du Marsupilami où il est déguisé en Céline Dion et fait un playback sur "I'm alive".
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
DarthCed
Victory Leo
Victory Leo
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 5322
Age : 40
Localisation : Seraing (Liège), Belgique
Loisirs : Foot, culture, Lego, photo...
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   Ven 4 Juil - 6:18

Two broke girls

Max est une serveuse d'origine modeste qui habite et travaille à Brooklyn. Un jour, elle accepte de venir en aide à Caroline, une jeune femme issue d'une famille riche qui a tout perdu sauf son cheval. Caroline partage l'appartement de Max et travaille dans le même restaurant comme serveuse. Mais les deux filles se lancent dans un projet : monter une pâtisserie spécialisée en cupcakes.

Lancée en 2011 aux Etats-Unis, j'ai découvert cette série il y a quelques semaines sur MTV. J'ai regardé plusieurs épisodes mais je n'ai pas tardé à me lasser.

Le concept et les personnages manquent d'originalité selon moi. A côté du duo dont le principe repose sur l'antagonisme des personnages, on retrouve le patron coréen d'un restaurant, le caissier du restaurant qui est un ancien musicien de jazz noir, le cuisinier ukrainien porté sur le sexe et pas attirant et la cougar polonaise (interprétée par Jennifer Coolidge connue comme la mère de Stifler dans les films American Pie) qui habite dans le même appartement que les deux filles. En plus de ça, on a droit à la femme riche très superficielle et mère de jumeaux appelés Brad et Angelina qu'elle a eus grâce à une mère porteuse.

Avec tout ça, les gags sont soit éculés soit grossiers (dans le sens où on exagère). Le côté improbable du cheval qui habite dans l'appartement au début de la série n'est pas sans rappeler les oiseaux de Chandler et Joey dans la série Friends.

La série tient depuis trois saisons mais j'ai l'impression qu'elle ne risque pas vraiment de percer en France ou en Belgique. Le concept est basé sur l'idée du rêve américain où on part de rien pour atteindre ses objectifs sans l'aide de personne d'autre que soi.

Mais surtout, les personnages sont trop caricaturaux et n'ont pas vraiment de profondeur selon moi. J'aurais préféré qu'ils soient plus développés dès le départ parce que les créateurs donnent l'impression qu'ils comptent rentrer un peu plus dans le vif du sujet au fil des saisons.
Revenir en haut Aller en bas
http://darthced.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cinéma, séries et autres nourritures visuelles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cinéma, séries et autres nourritures visuelles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les règles de la section Cinéma/Séries TV
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» La mort la plus lente de tout le cinéma : Sortez le pop-corn
» L'Islam rejoint les autres religions
» L'ambassadeur Fritz Cinéas précise

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Transformers le vrai forum français! :: Accueil du FORUM :: Vos créations+Reviews;Reportages...-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: